Britney Spears chez Quentin Tarantino?

PEOPLE Mais le contrat est encore loin d'être signé...

Alice Antheaume

— 

La chanteuse Britney Spears a obtenu mercredi le droit de rendre visite à ses deux fils, mais leur garde reste confiée au père, Kevin Federline, a déclaré aux journalistes l'avocat de ce dernier à Los Angeles (Californie, ouest).
La chanteuse Britney Spears a obtenu mercredi le droit de rendre visite à ses deux fils, mais leur garde reste confiée au père, Kevin Federline, a déclaré aux journalistes l'avocat de ce dernier à Los Angeles (Californie, ouest). — Kevin Winter AFP/Getty/Arch.

Et si Britney Spears jouait dans un prochain film de Quentin Tarantino? L’idée suscite les gloussements de toute la presse. D’autant que la chanteuse incarnerait Varla, une tueuse strip-teaseuse et lesbienne, dans un remake de «Faster Pussycat! Kill! Kill!», un film réalisé en 1965 par Russ Meyer.

Britney reprendrait ainsi le rôle tenu à l’époque par l’actrice Tura Satana. Mais un porte-parole de la chanteuse dément: «bien qu’elle souhaite réellement explorer des rôles au cinéma à l’avenir, pour l’heure, Britney se concentre sur l’enregistrement de son nouvel album.»

Duo de choc


On ne peut pourtant pas s’empêcher de fantasmer sur la rencontre tarantino-spearsienne qui, avouons-le, serait épatante. Les sources anonymes se multiplient pour commenter la rumeur. Ainsi, sur le site canadien canoe.com, l’une d’entre elles s’enthousiasme: «Britney est ravie, elle croit que ceci pourrait être un tournant important pour sa carrière et sa vie personnelles. Un film à succès pourrait l’aider à se sortir de son cauchemar.»

Mais selon le site du magazine spécialisé «Première», il n’y a pas que Britney Spears dans les petits papiers de Tarantino. Le cinéaste viserait aussi Tera Patrick, une star du porno, pour jouer dans son film. D’après le scénario, il y a de toute façon trois rôles des strip-teaseuses à pourvoir. Cet extrait vidéo du film initial en atteste.



Deux films en même temps
Tarantino bosse actuellement sur deux longs-métrages: le remake de «Faster Pussycat! Kill! Kill!» donc, et un autre film, appelé «Inglorious Bastards», avec notamment Leonardo Di Caprio et Brad Pitt. Le scénario circule déjà sur le Net, ici.