Belfort « in the Sky with Diamonds »

A Belfort, Boris Bastide - ©2008 20 minutes

— 

Pour sa 20e édition ce week-end, les Eurockéennes ont appuyé sur le champignon... hallucinogène. Outre l'excellent concert des N*E*R*D et les sets prometteurs de Santogold, Girl Talk et Soko, le festival a été porté par une petite vague psychédélique. Question musique tripée, les Britanniques de Massive Attack sont plutôt spécialisés dans la descente avec leurs nappes planantes et rythmiques sourdes.

A l'inverse, les solos de guitare emportés des Américains de Comets on Fire ont envoyé le public au septième ciel. Des festivaliers plongés ensuite dans une tout autre galaxie avec l'électro-pop futuriste de Midnight Juggernauts. Hier, c'était au tour du duo MGMT d'emporter leurs explosives pépites pop dans une quatrième dimension. Un voyage qui les emmènera demain soir au Zénith de Paris.