Christophe, pour qu'il revienne

B. C. - ©2008 20 minutes

— 

Le nouvel album de Christophe a mijoté cinq années, de réécritures en réenregistrements. Malgré sa longue maturation, le fruit a un goût acide. Peut-être parce qu'il a mûri en pleine nuit, Aimer ce que nous sommes est un disque aux ambiances sombres. Christophe le noctambule voisine ici avec les Gainsbourg, Bashung, Polnareff... Mais avant d'accéder au rang de mélomane mystique et génial, le chanteur à voix de tête fut chanteur yé-yé à succès. Aline, Les Marionnettes..., c'était il y a quarante ans.

Neuf albums plus tard, Christophe a réuni un casting éclectique : les actrices Isabelle Adjani et Sara Forestier, le trompettiste Erik Truffaz, la photographe Denise Colomb. Elégantes et décadentes, ses chansons sont riches de sophistication. Prodigieusement irritantes pour les uns, désagréablement sublimes pour les autres.