Audrey Hepburn VS Keira Knightley

PEOPLE Le star clash du week-end...

AA

— 

Keira Knightley vs Audrey Hepburn, le starclash
Keira Knightley vs Audrey Hepburn, le starclash — dr

Après Audrey Hepburn, Keira Knightley pourrait jouer le rôle d’Eliza Doolittle, la marchande de fleurs à qui un professeur apprenait les bonnes manières, dans un remake de «My Fair Lady», le film de 1964 aux huit Oscars. Keira Knightley peut-elle prendre la relève? 20minutes.fr compte les points entre les deux actrices.


My Fair Lady - Trailer
envoyé par enricogay

Physique - égalité
Même gabarit pour ces grandes brindilles, qui atteignent le mètre 70 et qu’on accuse et l’une et l’autre de souffrir d’anorexie. Pour le tour de poitrine, avantage Knightley, surtout quand elle est serrée dans un corset comme dans «Pirates des Caraïbes». Le réalisateur Billy Wilder avait beau dire qu’Hepburn «est capable, à elle seule, de faire de la poitrine une valeur du passé», rien n’est moins sûr aujourd’hui vu les canons en vigueur. Mais pour le port de tête, impossible de rivaliser avec celui d’Hepburn, qui a fait chavirer le cœur de milliers de spectateurs.

Filmographie - avantage Hepburn
Keira Knightley a commencé très tôt sa carrière et tourné déjà, du haut de son même pas quart de siècle, dans un paquet de films. Mais son rôle dans «Joue-la comme Beckham», c’était obligé? Côté Audrey Hepburn, que du très classique: de «Drôle de frimousse» à «Voyage à deux», on est fan.

Mode - avantage Knightley
Audrey Hepburn a été l’égérie de Givenchy. Keira Knightley celle d’un parfum Chanel, deux marques ultra chics. Si Keira compte parmi les stars les mieux habillées selon un classement de 2006, Audrey a, elle, réussi à incarner en personne la petite robe noire, pièce maîtresse dans une garde-robe, grâce à son apparition dans «Diamants sur canapé».

Travail - égalité
Les deux sont des droguées du boulot. «Je sais que je suis workaholic et que je n’ai pas beaucoup de temps pour le reste, raconte Keira. Ma peur, c’est de me réveiller à 50 ans en ayant bossé tout le temps sans avoir vécu.» Même topo pour Audrey qui a retardé puis annulé son premier mariage pour pouvoir tourner.

Engagement - égalité
«J’étais une enfant sous-alimentée pendant les années de l’après-guerre. J’ai bénéficié des services de l’Unicef, j’ai connu l’Unicef toute ma vie», confie Hepburn qui en a été l’ambassadrice. Keira Knightley se met aussi à l’humanitaire, le poids de l’expérience en moins. Pour soutenir l’action de Wateraid, elle explique que «quand on habite Londres, comme moi, on ne sait pas ce que c’est que d’ouvrir un robinet et se demander si on ne risque pas d’attraper la typhoïde à chaque gorgée. L’accès à l’eau potable est un droit fondamental et on doit tous agir pour cela.»