Asia Argento tourne la tête des DJ

B. C. - ©2008 20 minutes

— 

La diva trash Asia Argento sait tout faire. Devant et derrière la caméra, derrière les platines lors de sets enflammés, ou face à un micro, pour ce premier album*. L'Italienne pose une voix sensuelle sur une électro bizarroïde, mais efficace. Asia Argento ne chante que sur deux titres, mais l'essentiel n'est pas là. Le reste de l'album est composé de fabuleux remixes d'Antipop, The Glass, Inflagranti ou Scratch Massive qui transforment Asia en poupée groovy, madone sexy, ou prêtresse psychédélique. Le mérite de ce casting de luxe revient à Asia Argento qui, si elle n'est pas une chanteuse inoubliable, possède une aura suffisante pour attirer des producteurs de qualité qui dévoilent, pour elle, une inventivité étonnante.