Clip «Stress»: le Mrap veut que Justice soit faite

DISCRIMINATION Le Mouvement porte plainte contre les responsables du clip, estimant qu'il «est porteur de stéréotypes et de clichés racistes»...

E. D. et C. F.

— 

Extrait du vidéo-clip «Stress» de Justice.
Extrait du vidéo-clip «Stress» de Justice. — DR

Le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) a annoncé ce vendredi qu'il avait décidé de porter plainte contre «les responsables» du clip musical Stress du groupe électro Justice, annonce l'association sur son site.

Dans ce clip controversé, réalisé par Romain Gavras, le fils du cinéaste, on assiste au rodéo urbain d'une bande de jeunes à travers Paris et sa banlieue. Au menu, agression, saccage, vol... La douzaine de blousons noirs, ornés du logo en forme de croix du groupe, terrorise la ville façon «Orange Mécanique» du 21e siècle. Eprouvante, la vidéo s'achève par le passage à tabac du caméraman qui filme la bande, ponctué d'un «Ça te fait kiffer de filmer ça, fils de pute?»


justice stress (official video)
envoyé par 75_prod

Dénonçant une «immonde production», le Mrap estime «que le message du clip est porteur de stéréotypes et de clichés racistes et participe à une vision caricaturale de la réalité des quartiers populaires et de leurs habitants».

Le 13 mai dernier, le duo français s'était exprimé à travers un communiqué pour certifier que ce clip n'avait «jamais été envisagé comme une stigmatisation de la banlieue, comme une incitation à la violence ou, surtout, comme un moyen larvé de véhiculer un message raciste.»

Débat: Qu'en pensez-vous? Pour réagir, cliquez ici