Le Centre national de la cinématographie se met à financer les oeuvres pour les «nouveaux écrans»

AA

— 

www.les-lascars.com/

Le Centre national de la cinématographie (CNC), qui soutient déjà la création pour la télé et le ciné, va financer des œuvres pour la VOD (vidéo à la demande) ainsi que pour les «nouveaux écrans». Comprenez le Net, les téléphones portables et les jeux vidéo.

A pourvoir, quatre aides d’un montant non négligeable:
- de 10.000 à 50.000 euros d’aide à l’écriture d’un contenu dédié à trois médias au moins parmi ceux-ci: télévision, cinéma, Internet, téléphonie mobile, jeux vidéo.
- de 5.000 à 20.000 euros pour un projet «conçu spécifiquement pour une première exploitation sur Internet ou/et sur mobiles», ce qui n’exclut pas une diffusion, plus tard, à la télévision ou au cinéma.
- de 20.000 à 100.000 euros pour le même genre de contenu que le précédent, mais bénéficiant d’un «apport financier d'un opérateur de télécommunication ou/et d'un éditeur de service sur Internet ou sur mobile.»
- Jusqu’à 200.000 euros pour toute entreprise détenant un catalogue de droits qui cherche à accroître leur numérisation et à proposer un «enrichissement éditorial» sur les œuvres de ce catalogue.
 
«Un vivier de renouvellement de la création»

«On conçoit bien aujourd'hui comment l’Internet et les écrans mobiles sont des médias à part entière, répondant à des usages et des possibilités techniques qui leur sont propres: taille de l'écran, interactivité, ergonomie», a expliqué Véronique Cayla, sa directrice générale, avant d’ajouter qu’ils étaient «un vivier de renouvellement de la création pour l'ensemble de l'industrie du cinéma et de l'audiovisuel.»