Les contrats « 360° » se multiplient, quèsaco ?

B. C. - ©2008 20 minutes

— 

« Pour certains artistes, les gens préfèrent acheter le tee-shirt plutôt que le CD », explique Anthony Lamond, directeur du label UP Music. Les maisons de disques développent donc un nouveau type de contrat avec les artistes, dit « 360° », qui couvre les droits traditionnels , mais aussi les recettes du merchandising et des tournées. « Il faut que l'on fasse nos preuves sur ces nouveaux business, explique Julie Nollet, directrice marketing du label RCA. On a trop longtemps été au centre d'activités sans recevoir de bénéfices de nos participations financières. »