VIDEO. Avec ses 3.300 m2 de projection, l'atelier des Lumières vous plonge dans l'art

ART IMMERSIF Le premier centre d'art numérique parisien, l'atelier des Lumières, ouvre ce vendredi dans le 11e arrondissement...

Claire Barrois

— 

A l'atelier des Lumières, on entre dans les tableaux, on déambule parmi les détails.
A l'atelier des Lumières, on entre dans les tableaux, on déambule parmi les détails. — C. Barrois / 20 Minutes

Ça n’existait pas jusqu’à présent. La société Culturespaces, qui gère les musées Jacquemart André et Maillol à Paris, a ouvert un nouveau lieu culturel dans la capitale :  L'atelier des Lumières. Le principe ? Projeter des expositions immersives monumentales. En français, préparez-vous à plonger à l’intérieur de tableaux de grands maîtres grâce à une sorte de super sons et lumières.

L’expérience existait déjà aux Baux de Provence, dans d’anciennes carrières. Mais évidemment, ce nouveau lieu est mieux. « Avec 140 vidéoprojecteurs et 3.300 m2 de surface projetée, c’est la plus grosse installation d’art numérique au monde », assure Michael Couzigou, le directeur du lieu. Et le résultat est impressionnant.

Une fonderie du XIXe siècle

Le lieu offre sa part de magie aux spectacles projetés. Cette ancienne fonderie du XIXe siècle, qui a fermé en 1930, a été rénovée et Culturespaces a tenu à garder les éléments qui rappellent son histoire : poutres métalliques, bassins de refroidissements, réservoir d’eau… Le tout inclus dans la scénographie. Premières expériences proposées, les tableaux de Gustav Klimt et Friedensreich Hundertwasser dans la grande halle, et une installation contemporaine du collectif Outchhh dans le studio. Un programme impressionnant, prévu pour attirer les visiteurs qui ne sont pas forcément familiers des musées.