Philippe Lançon, rescapé de «Charlie Hebdo», raconte ce qu’il a vécu depuis l’attentat

LIVRE Dans « Le Lambeau », le journaliste, qui a été touché à la mâchoire pendant l’attaque de « Charlie Hebdo », revient en détail sur la journée du 7 janvier 2015…

L.B.

— 

Le 7 janvier 2015, le satirique Charlie Hebdo subit une attaque terroriste. Douille retrouvée rue Pelée dans le 11e arrondissement de PAris.
Le 7 janvier 2015, le satirique Charlie Hebdo subit une attaque terroriste. Douille retrouvée rue Pelée dans le 11e arrondissement de PAris. — Maud Pierron/20 Minutes

Grièvement blessé au visage pendant l’attentat de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, le chroniqueur Philippe Lançon publie Le Lambeau. Dans ce livre, il revient en détail sur l’attaque, le séjour en hôpital. Le journaliste a été touché par balle à la mâchoire etl a subi de nombreuses opérations chirurgicales pendant de longs mois.

Un récit détaillé de la journée

Dans ce récit détaillé dont Libérationet Le Monde ont obtenu les bonnes feuilles, Philippe raconte sa matinée de l’attaque. Dans un mail, il se moquait des bavardages des journalistes autour de Soumission de Michel Houellebecq. « Ces phrases anodines, plutôt méprisantes et non dépourvues d’autosatisfaction, je les ai écrites comme si la vie allait continuer (…). Ce sont les derniers mots d’un journaliste ordinaire et d’un inconscient », écrit-il dans Le Lambeau.

Trois ans après ces attaques, les premières d’une vague d’attentats djihadistes sans précédent en France qui a fait 245 morts en trois ans, les investigations n’ont pas établi où et comment les frères Kouachi, auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo, se sont procuré leur arsenal.

>> A lire aussi : Il y a «quelque chose d'horriblement comique dans ces deux tueurs» selon Philippe Lançon