Un nouveau roman de J.R.R. Tolkien publié à titre posthume cet été

LITTERATURE L'auteur du «Seigneur des anneaux», disparu en 1973, est toujours hyperactif et publie cet été «La Chute de Gondolin»...

M.C.

— 

La couverture de «La chute de Gondolin», de J.R.R. Tolkien.
La couverture de «La chute de Gondolin», de J.R.R. Tolkien. — Harper Collins

Près de quarante-cinq ans après sa mort, J.R.R. Tolkien continue à étoffer son univers. Un roman inédit de l’auteur britannique du Hobbit et du Seigneur des anneaux, disparu en 1973, va être publié en août prochain, annonce l’éditeur Harper Collins.

La Chute de Gondolin, considéré par son auteur comme la première véritable histoire de la Terre du Milieu, a été écrit alors que Tolkien, engagé dans le régiment de fusiliers du Lancashire pendant la Première Guerre mondiale, était soigné à l’hôpital après la bataille de la Somme en 1916. L’histoire est éditée et présentée par son fils Christopher Tolkien.

Aujourd’hui âgé de 93 ans, celui qui est aussi l’exécuteur littéraire de l’écrivain a déjà été à l’origine de la publication à titre posthume d’autres œuvres de son père, comme Le Silmarilion, les Contes et légendes inachevés, ou Beren et Luthien, publié en 2017.

« Un modèle pour tout ce que Tolkien a écrit après »

La Chute de Gondolin est « une quête avec un héros réticent qui devient un véritable héros, un modèle pour tout ce que Tolkien a écrit après », explique au Guardian John Garth, biographe de l’écrivain. « Il y a un seigneur des ténèbres, une première rencontre avec les orcs et les Balrogs, c’est vraiment une répétition pour Tolkien avant tout ce qu’il a écrit par la suite. »

Le livre raconte, selon la maison d’édition, l’opposition entre Morgoth, principal antagoniste du Silmarilion déjà mentionné dans Le Seigneur des Anneaux, qui tente de trouver et détruire la cité cachée de Gondolin, et Ulmo, le Roi des Mers. Il permettra sans doute aux fans de patienter un peu jusqu’à la diffusion de l’adaptation par Amazon du Seigneur des anneaux, qui s’annonce déjà comme la série la plus chère de tous les temps.