VIDEO. Bigflo & Oli invitent à un concert tous les élèves (et même les profs) de leur ancien lycée

C'EST CADEAU Les rappeurs toulousains ont annoncé qu’ils invitaient les élèves, profs et salariés de leur ancien lycée toulousain, lundi soir, au Zénith de Toulouse…

Beatrice Colin

— 

Bigflo & Oli, lors des NRJ music Awards.
Bigflo & Oli, lors des NRJ music Awards. — Niviere/NMA2017/SIPA

Pour certains, les années lycées sont à oublier. Pas pour Bigflo & Oli, les deux rappeurs toulousains, qui ont décidé de remercier à leur manière l’établissement où ils ont passé le bac.

A l’occasion du quatrième concert qu’ils donneront lundi au Zénith de Toulouse au profit du Secours populaire, ils ont décidé d’inviter tous les élèves, profs, agents techniques et « même le jardinier » du lycée Saint-Sernin de Toulouse à venir les écouter, soit pas moins de 1.700 personnes.

« Renvoyer la balle »

Un moyen de « renvoyer la balle » expliquent les frérots sacrés aux Victoires de la Musique meilleure chanson originale pour leur opus Dommage.

Car sur les bancs de cet établissement du centre-ville, les deux rappeurs n’ont pas fait qu’y user leur pantalon. Ils ont aussi tourné le clip de leur titre Pourquoi pas nous, sorti en 2012.

« Vraiment je rêvais de le faire depuis des années », a expliqué Florian sur leur compte Instagram. Et de préciser qu’il ne s’agit pas là de remplir leur concert du lundi, le dernier d’une série de quatre d’affilée dont des places sont toujours en vente.

« Pour les petits rageux qui vont dire qu’en fait que ça ne se remplit pas le quatrième zénith, on en a déjà trois de complets, ca fait déjà 35.000 billets on s’est dit qu’on pouvait en offrir 2.000 », anticipe l’aîné de la fratrie Ordonez sur le réseau social.

Billets nominatifs

Camille, élève de Terminale à Saint-Sernin voit plutôt d’un bon œil cette invitation surprise et gratuite. « Vendredi il y a eu un premier message sur Facebook, puis un second indiquant qu’il ne s’agissait pas d’un fake news. Ce sont ensuite les délégués de classe à qui on a demandé de relever les noms de ceux qui voulaient y aller », explique la jeune femme pour qui la démarche est « sympa ».

Elle ira donc au Zénith, comme la moitié de sa classe qui doit avoir un billet nominatif jeudi pour éviter les resquilleurs.

En échange de l’invitation, les rappeurs demandent aux élèves d’essayer d’inciter leur proche à acheter un billet, pour la bonne cause puisque les bénéfices seront reversés au Secours populaire. « Je trouve ça bien si ça marche, c’est l’occasion de faire en même temps une bonne action », reconnaît Camille.