Strasbourg: Le complexe novateur de cinéma Mk2 pourra bien voir le jour à Schiltigheim

CULTURE La commission départementale d’aménagement commercial du Bas-Rhin a rendu un avis favorable pour le projet de complexe cinématographique novateur de la société Mk2 à Schiltigheim…

B.P.

— 

Le grand cinéma s'installera sur le site en réhabilitation de l'ancienne malterie de la brasserie Fischer. Illustration
Le grand cinéma s'installera sur le site en réhabilitation de l'ancienne malterie de la brasserie Fischer. Illustration — G . VARELA / 20 MINUTES

A Schiltigheim, l’ancienne malterie de la brasserie Fischer pourra bien se transformer en complexe cinématographique, un projet  déjà évoqué par 20 Minutes. Préalable à une demande de permis de construire, la commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) a rendu ce vendredi un avis favorable – à l’unanimité, sept voix sur sept – pour la société Mk2.

Pour la première fois en dehors de Paris dans l’hexagone, le groupe français va donc s’installer sur ce grand site en réhabilitation au nord de Strasbourg. Avec un projet novateur, à l’horizon 2019-2020. Huit salles seront créées, dont plusieurs dédiées à la réalité virtuelle, aux côtés de projections d’art et essai et de blockbusters en VOST.

Un complexe pensé avec un rooftop et des lieux culturels

Présenté dès sa révélation comme un futur grand « lieu de vie » par le maire de la ville, le complexe comportera aussi un rooftop, avec une salle d’une capacité de 600 places et un espace de restauration en dessous. Des lieux d’exposition et des commerces culturels pourraient aussi l’intégrer, comme le musée du jeu vidéo et une librairie.

L’arrivée de ce nouvel acteur n’est toutefois pas sans poser de question sur l’équilibre des cinémas sur le bassin strasbourgeois aux 7.919 fauteuils, 40 écrans et 80.000 séances en 2016. D’autant que le Vox, en centre-ville, aimerait aussi déménager dans dix nouvelles salles aux Halles. Un projet pas encore présenté à la CDAC et qui pourrait avoir pris du plomb dans l’aile ce vendredi.

>> A lire aussi: Avec deux nouveaux projets dans les cartons, l'offre de cinéma sera-t-elle trop grande à Strasbourg?