La chaîne de magasins Walmart retire «Cosmopolitan» de ses caisses

CENSURE Une association conservatrice américaine a mené une longue campagne contre « Cosmopolitan »…

L.Be.
— 
Illustration d'un magasin Walmart aux Etats-Unis.
Illustration d'un magasin Walmart aux Etats-Unis. — David Zalubowski/AP/SIPA

Les magasins Walmart retirent le magazine Cosmopolitan de leurs caisses, selon The Cut. Cette décision est le résultat d’une longue campagne menée par une association conservatrice américaine, qui a fait de ce magazine féminin l’une de ses priorités. Un communiqué diffusé mardi par National Centre on Sexual Exploitation, NCOSE (Centre national d’exploitation sexuelle) se félicite de cette décision.

>> A lire aussi : Comment «perdre du poids sans exercice»? Grâce au cancer, selon le magazine «Cosmopolitan»

« Voici à quoi ressemble le vrai changement dans notre culture #metoo et NCOSE est fier de travailler avec une grande entreprise comme Walmart », a déclaré Dawn Hawkins, directrice exécutive de l’association.

Une association fondée par des membres du clergé

« Cosmo cible des jeunes filles en exposant d’anciennes stars de Disney sur ses couvertures et ce, malgré des articles sexuellement explicites qui décrivent en détail des actes sexuels à risque, comme la fornication en public, le sexe sous drogue, ou la sodomie », poursuit-elle.

L’association NCOSE, qui utilise le mouvement #metoo pour faire passer son message, a été créé dans les années 1960 par des membres du clergé. Une journaliste de USA Today, qui ne cache pas son exaspération, a réagi à cette décision en faisant la distinction entre exploitation et sexualité.