Quand le guitariste de Scorpions avoue avoir été «nasty» (mais qu'il ne s'en souvient pas vraiment)

L'INTERVIEW WTF «De quoi auriez-vous eu le plus besoin ?», «J'aurais bien aimé avoir plus de cheveux !»...

Emilie Petit
— 
L'Interview WTF* du guitariste de Scorpions, Rudolf Schenker — 20 Minutes

« C’est quoi, votre plus grande peur lorsque vous montez sur scène ? », « Quel ordre avez-vous déjà donné à quelqu’un, et qui était complètement absurde ? »

A l’occasion de la sortie d’un album spécial balades - Born to touch your feelings - et d’une tournée mondiale, dont un concert prévu à Paris le 26 juin, le guitariste du groupe Scorpions, Rudolf Schenker, s’est prêté au jeu de l'interview WTF, en remontant le fil de l’actu de ces dernières semaines.

Il nous a assuré que, non, il ne puait pas des pieds, mais qu’il avait parfois vraiment peur de jouer faux, sur scène. Et puis aussi, qu’il avait sans doute déjà été désagréable avec certaines personnes lorsqu’il était un peu plus bourrin (dans les années 1970 et 1980). Mais que, franchement, il ne s’en souvenait pas vraiment.