«Ma relation avec Johnny m'a apporté que des emmerdes», réagit le père de Laeticia

HERITAGE André Boudou, le père de Laeticia, s’est exprimé pour la première fois dans « L’Express »…

L.Be.

— 

André Boudou, à côté de Jean Reno, lors des obsèques de Johnny Hallyday.
André Boudou, à côté de Jean Reno, lors des obsèques de Johnny Hallyday. — Yoan VALAT / POOL / AFP

André Boudou, le père de Laeticia, s’exprime pour la première fois dans les colonnes de L’Express du 28 mars. Il a réagi sur le rôle du « clan Boudou » auprès de la star. « Nous avons fait du bien à Johnny. Quand Laeticia l’a rencontré, il n’était vraiment pas au mieux de sa forme », explique-t-il. « C’était un artiste dépressif, bourré de drogue, qui traînait 23 millions d’euros de dette. »

>> A lire aussi : «Je suis là pour rendre service», explique la grand-mère de Laeticia

« Et nous serions les Thénardier de la France ? »

A ses yeux, Laeticia lui a fait du bien en lui donnant son amour. Celui qui a toujours réussi dans le business se défend d’être un homme d’affaires « sulfureux. « J’ai eu des ennuis avec le fisc uniquement parce que j’étais le beau-père de Johnny Hallyday. On s’est payé le beau-père de la star ! Ma relation avec lui ne m’a apporté que des emmerdes », assure celui qui aurait fait de Johnny le Taulier. « S’il ne nous avait pas rencontrés, Johnny serait mort ruiné, il n’aurait pas eu la fin de carrière qu’il a connue, ni l’hommage national que la France lui a rendu. Et nous serions les Thénardier de la France ? »

 

>> A lire aussi : «Cette guerre médiatique vise à diaboliser Laeticia et à lui faire accepter des négociations»

Près de trois mois après la mort de Johnny, décédé le 6 décembre des suites d’un cancer, ses deux aînés, Laura Smet et David Hallyday, âgés de 34 et 51 ans, ont lancé des procédures pour faire annuler le testament de leur père, rédigé aux États-Unis au seul bénéfice de sa veuve.