Eurovision 2018: Israël grand gagnant du vote des fans français

MUSIQUE Dimanche, quelque 200 fans français de l'Eurovision se sont réunis à Paris pour écouter et noter les chansons de cette édition 2018...

F.R.

— 

Netta Barzilai représentante d'Israël à l'Eurovision 2018.
Netta Barzilai représentante d'Israël à l'Eurovision 2018. — Daniel Kaminsky

Favorite des bookmakers, elle est aussi la chouchoute des fans tricolores. Netta Barzilai, qui représentera Israël à l’Eurovision en mai avec sa chanson Toy, s’est largement imposée dans le palmarès des aficionados français du concours. Un résultat établi après que les quelque 160 membres de l’association O GAE (Organisation générale des amateurs de l’Eurovision) France réunis ce week-end à la Halle Pajol à Paris ont écouté et noté les 43 chansons candidates de cette année. Une cinquantaine d’autres avaient fait parvenir leurs votes par Internet.

  • Le Top 10 est le suivant

1. Israël (290 points)


2. Finlande (185)


3. Australie (149)


4. Danemark (135)


5. République Tchèque (122)


6. Suède (118)


7. Grèce (95)


8. Bulgarie (85)


9. Italie (84)


10. Autriche (76)

Ces votes n’ont aucune incidence sur le résultat de l’Eurovision, dont la finale se déroulera le 12 mai à Lisbonne, mais il peut servir d’indicateur des chansons avec lesquelles il va falloir compter. L’an passé, l’Italien Francesco Gabbani était arrivé en tête des suffrages des fans français (il a terminé sixième lors du concours) qui avaient accordé la dixième place au Portugais Salvador Sobral, le futur gagnant.

Les suffrages tricolores s’ajouteront à ceux d’une quarantaine de clubs étrangers pour établir le palmarès des aficionados de l’Eurovision. Pour l’anecdote, en 2016, Amir avait remporté ce concours inter-clubs.

Le duo Madame Monsieur réfléchit à sa mise en scène

Dimanche, le duo Madame Monsieur, qui représente la France cette année, a rendu visite aux fans à la Halle Pajol. Emilie Satt et Jean-Karl Lucas ont interprété leur chanson, Mercy, en acoustique et dans sa version Eurovision.

Avant de se prêter à une (très) longue séance photos avec les fans, ils ont répondu aux questions sur la sortie de leur album, Vu d’ici, le 20 avril et ont évoqué le concours en révélant qu’ils réfléchissaient à leur mise en scène : « Qu’il n’y ait pas d’écran sur la scène de l’Eurovision cette année est une chance, ça pousse à être créatifs. On veut quelque chose de très élégant mais pas chiant ! »