Eurovision 2018: Lea Sirk représente la Slovénie avec une chanson... en slovène

LA FICHE CHANSON Gros plan sur la candidature slovène à l'Eurovision qui se déroulera en mai prochain à Lisbonne...

F.R.

— 

Lea Sirk, candidate de la Slovénie à l'Eurovision 2018.
Lea Sirk, candidate de la Slovénie à l'Eurovision 2018. — eurovision.tv

C’est qui ? Lea Sirk, 28 ans, est tombée dans la musique depuis toute petite. Cette ancienne élève du Conservatoire de Genève (Suisse) a joué dans différents orchestres - elle est notamment flûtiste - et a participé à plusieurs concours, télévisés ou non, avec des résultats souvent honorables…

Le refrain de sa chanson Hvala, ne ! : « Ne crois pas en tout ce qu’ils t’offrent. Pense à voix haute et garde espoir. Conserve ton secret, ne vends pas ton âme à tout le monde. Non ! Non merci ! Non merci ! »

La Slovénie participera à la deuxième demi-finale, celle du 10 mai, diffusée sur France 4 et au cours de laquelle les téléspectateurs français auront la possibilité de voter pour leur(s) candidat(s) préféré(s). Si Lea se qualifie, elle participera donc à la finale du 12 mai.

>> Retrouvez les papiers sur l'Eurovision par ici

Ce qu’il faut savoir : La Slovénie est, à l’instar de la France, du Portugal ou de la Géorgie, l’un des quinze pays qui chantera cette année dans l’une de ses langues nationales.

La fan dit : « Suis-je la seule à aimer cette chanson ? Bonne chance de Grèce » (commentaire YouTube)

Le hater dit : « Pour moi, le refrain gâche toute la chanson » (commentaire YouTube)

20 Minutes dit : Côté bookmakers, la Slovénie est complètement dans les choux, avec une côte minable… Il y a de quoi trouver cela plutôt injuste car on trouve cette chanson plutôt efficace et la langue slovène apporte quelque chose de rafraîchissant au milieu de tous ces morceaux nous donnant du « My love » et du « I’ll be strong ». On espère vraiment la voir en finale.