Des stars de la K-pop vont se produire en Corée du Nord, une première depuis 2007

DEGEL Des stars de la pop sud-coréenne vont se produire à Pyongyang, une première depuis 2007...

A.D.

— 

Le groupe de K-pop Red Velvet à Séoul le 17 novembre 2017 à Séoul.
Le groupe de K-pop Red Velvet à Séoul le 17 novembre 2017 à Séoul. — Yonhap News/NEWSCOM/SIPA

Le symbole du dégel entre deux pays. Des stars de K-pop, la pop sud-coréenne, vont se produire en Corée du Nord. Il s’agira des premiers concerts d’artistes du Sud en Corée du Nord depuis 2007.

>> A lire aussi : Les groupies frénétiques de K-pop sont des agents secrets au service de la Corée du Sud

Séoul envoie 160 artistes à Pyongyang du 31 mars au 3 avril, selon un communiqué publié après des discussions dans le village frontalier de Panmunjom, où fut signé l’armistice de la guerre de Corée (1950-1953).

Potentiellement, 13500 spectateurs

Parmi ces 160 artistes, Cho Yong-pil et Choi Jin-Hee, les cinq membres du girls band Red Velvet ainsi que Seohyun, de Girls' Generation, groupe phare de la K-pop se produiront sur les scènes du grand théâtre de Pyongyang Est, salle d’une capacité de 1.500 places ainsi qu’au Gymnase de Ryugyong Jong Ju-yong qui peut accueillir 12 000 spectateurs.

Lors des récents JO d’hiver, 140 membres de l’orchestre de Samjiyon, de Corée du Nord, avaient livré deux performances en Corée du Sud.