«Les Loups»: Camille se serait approprié la chanson d'un autre musicien sans le créditer

MUSIQUE Yvon Guilcher reproche à la chanteuse d’avoir repris son morceau « J’aime les loups » pour en faire une chanson intitulée « Les Loups » - et accessoirement de faire danser le public n’importe comment dessus…

F.R.

— 

La chanteuse Camille au festival We Love Green, au bois de Vincennes, en juin 2017.
La chanteuse Camille au festival We Love Green, au bois de Vincennes, en juin 2017. — SADAKA EDMOND/SIPA

De « Je vais prendre ta douleur » à « Je vais prendre ta chanson », il n’y a qu’un pas que Camille a franchi. Du moins à en croire le musicien Yvon Guilcher qui reproche à la chanteuse d’avoir repris à son compte une de ses chansons sans le consulter.

Ce morceau, intitulé J’aime les loups (vidéo ci-dessus), il l’a composé dans les années 1990 et l’a enregistré sur CD en 1997 comme il l’explique à Ouest France. « J’ai fini avec une affabulation, plus traditionnelle, en introduisant un thème sentimental, Je n’irai pas au bord de la rivière, si mon amant n’y est pas, raconte Yvon Guilcher au quotidien. Ce que chante Camille, c’est exclusivement ma chanson, sauf qu’elle abâtardit malheureusement une note à la fin du refrain. »

« J’aimerais qu’on sache que cette chanson est de moi »

L’objet de la discorde, la chanson Les Loups, figure sur Ouï, le dernier album de Camille. Elle l’interprète en tournée en faisant monter le public sur scène en l’invitant à danser ce que ses fans surnomment « la bourrée de Camille ». Sans savoir, donc, qu’il s’agit de celle d’Yvon.

« Je ne dépose pas mes chansons, j’aime qu’elles circulent, je n’ai jamais gagné un centime dessus, affirme Yvon Guilcher à Ouest France. Je vais écrire à Camille. J’aimerais qu’on sache que la chanson est de moi, qu’on rectifie la note fausse dans le refrain et, si cela était possible, que cette bourrée soit dansée correctement, dans la joie et le respect des cultures populaires. »