Gad Elmaleh sur Netflix: Que pensent les Américains d'«American Dream», son stand up en anglais?

HUMOUR « American Dream », le stand up du comique dans la langue de Shakespeare, est disponible depuis le 6 mars sur Netflix…

C.W.

— 

Gad Elmaleh vit son rêve américain.
Gad Elmaleh vit son rêve américain. — Thomas Padilla/AP/SIPA

Gad Elmaleh  poursuit son rêve américain. Après Gad Elmaleh part en live, un spectacle en français lancé en exclusivité sur Netflix  début 2017, la plateforme diffuse depuis le début du mois de mars American Dream, le nouveau stand up du comique, dans la langue de Shakespeare. Un show tourné au Town Hall de New York l’an passé, et qui recycle de nombreuses vannes du précédent, mais en anglais cette fois-ci.

Durant l’essentiel du spectacle, l’artiste s’amuse des spécificités culturelles qui émaillent son quotidien aux Etats-Unis et établit des comparaisons avec ce qu’il se passerait en France ou au Maroc. Vu d’ici, il ne lésine pas sur les clichés – en forçant notamment le trait sur l’arrogance des Parisiens –, mais la bienveillance prévaut toujours. Qu’en pensent les Américains ? Petites revues de presse des principales critiques publiées à ce jour…

>> A lire aussi: «Conquérir l'Amérique? J'assume!», explique Gad Elmaleh

« Une bonne chose »

Le point fort de l'humour de Gad Elmaleh selon les critiques américaines? Le regard de petit Frenchy que porte l'humoriste sur les Etats-Unis. Pour le site uproxx.com, « cela ressemble à n’importe quel autre numéro de stand-up, sauf que son léger accent, son point de vue étranger et ses prouesses physiques sur scène nous révèlent une performance qui ne nous est pas complètement familière. Malgré tout ce qu’Elmaleh fait et dit pour essayer de se fondre dans le moule de l’humour américain, ce qu’il dit et la manière dont il le dit l’aide à se distinguer. Et c’est une bonne chose. »

Même son de cloche du côté du compte Twitter de Pornhub. « Je voulais simplement dire que rien n’est plus drôle qu’un non Américain essayant de comprendre notre culture bien enracinée du Cheecake Factory », est-il écrit.

Encore du chemin à faire ?

Pour une critique du New York Times, si le show ne casse pas trois pattes à un canard, il faut noter une belle maîtrise de l’exercice du stand up par l’humoriste français. « Ce spectacle est solide – il ne lésine pas sur les blagues sur le choc culturel mais l’ensemble est aussi bien rythmé, est-il décrit, avec cette magique fausse nonchalance que seuls les comédiens expérimentés sont capables de maîtriser. Son humour s’appuie essentiellement sur des observations, mais par moments il laisse entrevoir une vraie vulnérabilité. »

Enfin, pour decider.com, jouer uniquement sur le choc culturel ne suffit pas. Le site isole notamment une blague sur le baseball et la complexité d’en comprendre les règles pour un non-initié. « Je suis un mec du football, plaisante Gad Elmaleh dans ce spectacle. C’est soit tu marques, soit tu ne marques pas ! » « C’est une blague drôle, en effet », écrit decider.com, mais « il devra apprendre à se faire aux singles et aux doubles s’il veut éventuellement faire un home run dans la comédie américaine. »