Architecture: À 90 ans, Balkrishna Doshi est le doyen et le premier Indien à recevoir le prix Pritzker

RÉCOMPENSE Le jury de ce «prix Nobel d’architecture» a salué l’œuvre « sérieuse, jamais tape-à-l’œil » de celui qui privilégie les constructions peu coûteuses et durables…

20 Minutes avec agences

— 

Balkrishna Doshi est le premier Indien à recevoir le prix Pritzker, une sorte de Nobel d'architecture.
Balkrishna Doshi est le premier Indien à recevoir le prix Pritzker, une sorte de Nobel d'architecture. — Ajit Solanki/AP/SIPA

À 90 ans, l’architecte Balkrishna Doshi a remporté le prix Pritzker 2018 ce mercredi à Chicago (États-Unis). Il est la personne la plus âgée à recevoir le prix.

>> A lire aussi : Nantes: Métalobil relève le défi des créations les plus originales

Le nonagénaire est aussi le premier Indien à décrocher la récompense créée en 1979, considérée comme le plus prestigieux prix d’architecture au monde.

​​​​​​​Des œuvres « jamais tape-à-l’œil »

Dans un communiqué, le jury du prix Pritzker a estimé que les créations du lauréat « respectent la culture orientale tout en améliorant la qualité de vie en Inde ». « Au fil des années, Balkrishna Doshi a toujours créé une architecture sérieuse, jamais tape-à-l’œil ou inscrite dans des tendances », ont expliqué les jurés.

Le lauréat est également connu pour ses constructions peu coûteuses et l’architecture durable. « Je dois ce prix à mon gourou, Le Corbusier », a déclaré l’Indien, cité dans le communiqué. Le Corbusier, de son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret et décédé en 1965, n’a lui jamais reçu ce fameux « prix Nobel d’architecture ».

Résoudre la crise du logement

Encore aujourd’hui, 80.000 personnes vivent dans les 6.500 logements de l’ensemble Aranya, construit par Balkrishna Doshi à Indore dans les années 1980. Le gigantesque projet avait été mis en chantier pour résoudre la crise du logement qui sévissait alors dans la région.

>> A lire aussi : Paris: Quand un ancien parking se transforme en logements sociaux design XXL

Le choix de Balkrishna Doshi a été salué par le Premier ministre indien Narendra Modi, qui a évoqué sur Twitter une « juste reconnaissance de son œuvre extraordinaire, qui s’étale sur des décennies et a constitué une contribution notable à la société ».