Votre selfie est une œuvre d’art mais vous ne le savez pas encore

INNOVATION Le Lab de Google Arts & Culture à Paris a présenté ce mercredi des expériences qui mettent l'intelligence artificielle au service de la culture...

Laure Beaudonnet

— 

Selfie de Cyril Diagne, artiste en résidence à Google Art&Culture à Paris. Illustration de Art Selfie.
Selfie de Cyril Diagne, artiste en résidence à Google Art&Culture à Paris. Illustration de Art Selfie. — GOOGLE
  • Le Lab travaille depuis sept ans en partenariat avec 1.500 institutions culturelles.
  • Ces applis s’inspirent des usages des technologies pour redonner le goût des musées.
  • Trois des applis présentées utilisent le selfie comme point de départ.

Et si l’œuvre d’art, c’était votre visage ? Non, ce n’est pas une mauvaise technique de drague testée dans la rue par une bande de machos devant une jolie femme, c’est Google qui le dit, ou plutôt, qui le prouve. L’intelligence artificielle (IA) associée à un peu de narcissisme pourrait être la solution pour attirer le plus grand nombre vers les musées. Certes, dit comme ça, vous ne voyez pas le rapport, on vous explique.

>> A lire aussi : Google vous fait visiter les plus grands musées du monde

Le Lab de Google Arts & Culture à Paris a trouvé le subterfuge pour redonner au plus grand nombre le goût pour les musées : le selfie. Ses ingénieurs et artistes ont dévoilé ce mercredi plusieurs expériences interactives dopées à l’IA qui s’inspirent de notre manière de consommer la technologie pour créer de la curiosité chez l’utilisateur. Focus sur trois expériences « intelligentes » qui nous apprennent à aimer l’art à l’aide de notre passion pour les selfies.

OMG, je suis le sosie de La Joconde !

L’expérimentation Art Selfie a été testée aux Etats-Unis, en Australie, en Inde et en Nouvelle-Zélande, mais elle a été imaginée par Cyril Diagne dans les locaux de Google Paris. Le principe est simple : à partir d’un selfie et de l’analyse des traits du visage, l’appli cherche trois « matchs » ou sosies dans les collections en ligne des partenaires du Lab. Les résultats sont assez impressionnants, les selfies semblent avoir servi de modèle aux œuvres des plus grands peintres de notre histoire.

L’expérimentation a connu un véritable emballement outre-Atlantique en janvier. De nombreuses stars se sont emparé de l’outil. A ce jour, 70 millions de selfies ont été pris avec l’appli. « L’un de nos partenaires, le North Carolina Museum of Art, a reçu des visiteurs qui souhaitaient voir l’œuvre originale à laquelle leur selfie avait été associé », se félicite Michelle Luo, cheffe de produit Google Art & Culture. Forcément, imaginer trouver son sosie au musée, ça attise la curiosité (et gonfle l’ego en passant, c'est tout bénéf').

Portrait of a boy 👦😂

A post shared by Kate Hudson (@katehudson) on

It does feel like summer today

A post shared by Amanda Seyfried (@mingey) on

Huh. That was fun.

A post shared by Jim Parsons (@therealjimparsons) on

Mon autoportrait, tout un poème

Poem Portraits signé Es Devlin, l’une des plus grandes décoratrices de théâtre du monde, a été conçu pour les Serpentine Galleries à Londres. L’installation, qu’on a pu tester, utilise l’intelligence artificielle pour écrire un poème collectif. « Je voulais amener les gens à offrir un mot qui serait intégré aux autres et ainsi créer un poème collectif en continu », explique l’artiste qui a voulu associer l’autoportrait à ce projet d’écriture. « J'ai voulu inviter les gens à créer un autoportrait qui serait fait de mots », raconte-t-elle. Es Devlin s’est rapprochée du Lab qui travaillait déjà sur un algorithme poétique de ce genre. Elle a ainsi imaginé une sorte de Photomaton qui imprime une partie de la prose sur l'autoportrait et génère, à chaque photo, deux nouveaux vers à l’aide du mot proposé par le visiteur (le nôtre fut « wisdom », sagesse en VF) :

« That wisdom only seems to grasp
Flabbergasted and winding on the sea »
 

A quelle œuvre d’art ma tenue est-elle assortie ?

Etes-vous sûr que ce tableau de Monet que vous vous apprêtez à acheter (oui, vous êtes comme ça, il vous arrive d’acheter un Monet) est assorti à votre canapé ou à votre pull préféré ? Art Palette, créé par Damien Henry, responsable de l’innovation du Lab, peut vous aider à répondre à cette question cruciale de déco d’intérieur. La technologie utilise des algorithmes complexes de vision par ordinateur pour reconnaître des palettes de couleurs. Si vous prenez la photo de votre appartement, l’appli sélectionne tous les tableaux de la même couleur parmi les œuvres d’art exposées par des institutions culturelles du monde. Impossible de faire une faute de goût avec ça. Mais, ce sera surtout l’occasion de découvrir l’art différemment et d'être capable de classer les peintures par teinte. Un vrai atout en société. 

Art Palette mobile colors. Google Art & Culture Machine learning experiments.
Art Palette mobile colors. Google Art & Culture Machine learning experiments. - Google Art & Culture