VIDEO. Mads Mikkelsen dans l'adaptation de «Polar»... Hulk ressuscite et devient immortel... Stan Lee a plein de soucis...

LE BULLETIN DES BULLES Toute l'info BD, comics, manga est sur « 20 Minutes »…

Olivier Mimran
— 
Black Kaiser, Hulk et Stan Lee
Black Kaiser, Hulk et Stan Lee — Black Kaiser © V. Santos & Glénat / Hulk © Marvel Comics / Stan Lee © CC BY-SA 2.0

Netflix fait passer Polar des bulles à l’écran

Cette fois, c’est acté : Polar, le roman graphique ultra-violent de Victor Santos, va être adapté en film. On vient en effet d’apprendre que la superpuissante Netflix s’était engagée à produire le long-métrage et confirme l’équipe technique déjà pressentie, à savoir :  Jonas Åkerlund - réalisateur de Spun, Les Cavaliers De L’Apocalypse et quelques clips pour Lady Gaga, Beyoncé, Madonna, U2 etc. – derrière la caméra ; le grand Mads Mikkelsen dans le rôle de Black Kaiser, personnage principal de Polar ; Katheryn Winnick (Vikings), Vanessa Hudgens (Spring Breakers) et Matt Lucas (Alice Au Pays Des Merveilles) complétant la distribution.

Après avoir essuyé plusieurs échecs commerciaux avec des productions au format long (The Cloverfield paradox, Mute, Bright), la plateforme SVOD américaine, qui cartonne en revanche avec ses séries maison, prend de nouveau un risque. Mais un risque mesuré, tant Polar est spectaculaire : on y suit un tueur de renommée mondiale qui, une fois qu’il a pris sa retraite, est pourchassé par des assassins plus jeunes, plus rapides et plus sanguinaires que lui ! C’est hyperviolent, parfois limite gore, et le roman graphique déroule son action à 200 à l’heure.

Le tournage est en cours au Canada et Netflix annonce une diffusion mondiale, sur sa plateforme, courant 2019. Cerise sur le gâteau : le film devrait également sortir au cinéma en Chine, au Canada et dans certains pays européens. La France en fera-t-elle partie ?

On le croyait mort, Hulk revient à la vie


Sa mort (d’un tir de flèche décoché par Œil de faucon) avait, en 2016, plongé de nombreux fans de Hulk dans le désarroi… et bien qu’ils se rassurent, le gros balaise vert s’apprête à ressusciter ! Mieux, il va devenir immortel si l’on en croit le site américain CBR : le premier numéro de The immortal Hulk, écrit par Al Ewing et mis en images par Joe Bennett, devrait en effet sortir aux États-Unis en juin 2018.

 

 

Bon, on ignore complètement comment et pourquoi le Titan vert va revenir d’entre les morts. Mais 56 ans après sa création par les mythiques Stan Lee, au scénario, et Jack Kirby au dessin (le duo à l’origine de beaucoup de superhéros Marvel), le « come-back » de ce docteur Jekyll/mister Hyde des temps modernes s’annonce durable, Joe Ewing ayant déclaré que « Hulk ne pourrait plus mourir de sitôt ».

Stan Lee, le créateur des plus grands superhéros Marvel, collectionne les ennuis

Puisqu’on parle de Stan Lee, il convient d’évoquer la série noire à laquelle fait face le vénérable scénariste aujourd’hui âgé de 95 ans : après avoir été accusé, en janvier 2018, de harcèlement sexuel (il se serait masturbé en présence d’une masseuse, selon le tabloïd britannique du Daily Mail), puis avoir été victime d’une fraude ayant soulagé son compte en banque de 1,4 million de dollars (1,15 million d’euros), le plus grand créateur de l’univers Marvel a été terrassé par une violente pneumonie.

Très actif, malgré son âge (Stanley Martin Lieber, de son vrai nom, est né à New-York en 1922), sur les réseaux sociaux, l’auteur a cependant posté une vidéo pour rassurer ses fans.

Il s’excuse, en substance, de n’avoir pas donné de nouvelles récemment car il a « été occupé par une petite pneumonie, mais mon état a l’air de s’améliorer ». Il assure qu’il pense souvent à ses admirateurs et que ceux-ci lui manquent, avant de conclure « J’espère que je serai en meilleure forme la prochaine fois qu’on échangera. »