VIDEO. César 2018: Rubans blancs et stars debout pour soutenir les femmes

CULTURE Comme aux Golden Globes ou aux Bafta, tout le monde ou presque a répondu présent...

20 Minutes avec AFP
— 
De nombreux participants aux César 2018, comme Penelope Cruz, portaient un ruban blanc contre les violences faites aux femmes.
De nombreux participants aux César 2018, comme Penelope Cruz, portaient un ruban blanc contre les violences faites aux femmes. — Thibault Camus/AP/SIPA

Debout et ruban blanc à la poitrine, le cinéma français a affiché vendredi sa mobilisation contre les violences sexistes ou sexuelles faites aux femmes lors de la 43e cérémonie des César, qui a récompensé comme prévu les films 120 battements par minute et Au revoir là-haut.

«Je vous propose d'agir dès ce soir, de vous lever, de montrer vos rubans blancs, parce qu'effectivement, maintenant on agit», a déclaré le maître de cérémonie Manu Payet à l'adresse des invités dans la salle qui, debout, ont applaudi. «Je trouve ça formidable que les mentalités soient en train de changer, que la parole des femmes soit en train de se libérer, et que les hommes entendent qu'il y a des comportements à bannir», a-t-il ajouté.


«On est loin du compte»

Réunis salle Pleyel à Paris, les 1700 invités, parmi lesquels la secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa et la ministre de la Culture Françoise Nyssen, ont été conviés à arborer ce ruban afin de soutenir «celles et ceux qui oeuvrent concrètement pour qu'aucune femme n'ait plus jamais à dire #MeToo».

Plusieurs mois après l'onde de choc provoquée par l'affaire Weinstein, plus d'une centaine d'actrices et de personnalités, dont la présidente de cette cérémonie Vanessa Paradis, ont lancé la campagne #MaintenantOnAgit. Sur le modèle du mouvement Time's up à Hollywood, il doit financer des associations en faveur des femmes.

«C'est le signe d'un combat à mener. On progresse mais on est loin du compte», a déclaré la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, avant la cérémonie.


Loin du compte, y compris sur le palmarès. Une seule femme, Julia Ducournau était en lice dans la catégorie de la meilleure réalisation pour son film Grave, aux côtés de sept hommes, dont le vainqueur, Albert Dupontel. Dans l'histoire des César, une seule femme a remporté ce prix: Tonie Marshall en 2000.