VIDEO. Marseille: On a regardé un épisode de «Plus belle la vie» au bar officiel avec des fans

REPORTAGE Chaque vendredi, les fans de « Plus belle la vie » ont la possibilité de visionner ensemble l’épisode du soir…

Mathilde Ceilles

— 

Un soir au bar officiel de Plus belle la vie à Marseille
Un soir au bar officiel de Plus belle la vie à Marseille — M. Ceilles / 20 Minutes
  • Chaque vendredi, des fans du feuilleton de France 3 peuvent se retrouver dans un bar
  • Ils regardent ensemble l'épisode du jour

« Mais en fait, c’est pas vrai, il n’est pas en couple avec Samia » « Ah ok, je savais pas, j’ai loupé cet épisode ! ». Il y a quelques minutes à peine, Anne-Marie, la jeune Samantha et sa mère Isabelle ne se connaissaient pas. Les trois femmes, originaires respectivement du Touquet et de Valenciennes, partagent pourtant un repas, devant leur série préférée : Plus belle la vie. Ces trois « accros », de leurs propres aveux, au feuilleton diffusé sur France 3 ont profité de leur séjour à Marseille pour faire un tour au Twist Avenue, estampillé bar officiel de la série depuis quelques mois.

>> A lire aussi : Ouverture d'un bar pour les fans de «Plus belle la vie»

Le principe est simple : chaque vendredi, depuis la fin 2017, dans ce bar restaurant situé à proximité du Vieux-Port et du Panier et choisie par la production du feuilleton télévisé, des fans de la série sont invités à visionner ensemble l’épisode du jour sur les écrans géants qui, habituellement, servent à afficher la carte du restaurant. « L’idée est de fédérer notre communauté de fans qui échangent énormément sur les réseaux sociaux, explique la production à 20 Minutes. Cela permet de vrais échanges, et non uniquement des discussions virtuelles. Nos fans peuvent ainsi se rencontrer dans un endroit chaleureux. »

>> A lire aussi : Alors que beaucoup ont détesté la saison 1 de «Marseille», eux l'ont aimé

« Je suis fan de l’OM et de Plus belle la vie, alors on a profité de ce week-end d’ OM-Nantes pour passer la soirée dans ce bar », explique Samantha. « Ca fait plusieurs semaines qu’on a réservé, on voulait être certaines d’avoir une place !, renchérit Isabelle. On est des accros à la série. Quand on vient à Marseille, on cherche les lieux de tournage. Alors ce lieu, c’est super, pour rencontrer d’autres fans, et peut-être voir des acteurs… » Lors du lancement de ce bar officiel, des acteurs étaient en effet présents. Une opportunité qui restera toutefois rare, précise la production.

Des touristes font le détour

Cette initiative de la production est également une véritable aubaine pour les patrons du Twist Avenue, ouvert l’été dernier. « Pourquoi aurait-on refusé, s’amuse Grégory Martin, cogérant de l’établissement avec sa mère. La série Plus Belle la vie, c’est une grosse communauté, avec 4 millions de personnes devant leur poste tous les soirs. Outre le fait que cela peut nous amener pas mal de monde, on aime l’idée que des gens se retrouvent, comme peuvent se retrouver les fans de football les soirs de matches dans des bars ! »

« Les personnes qui viennent sont essentiellement des touristes, note Nathalie Martin. Il faut dire qu’il y a une grosse communauté de fans de la série dans le Nord de la France. On a même eu des Belges la semaine dernière ! » Une remarque confirmée par les internautes de 20 Minutes fans de la série. Corinne prévoit ainsi d’y faire un saut lors de « vacances à Marseille cet été ». « Pourquoi ne pas ouvrir des franchises dans le Sud-Est, suggère même Janine. Toulon n’est pas si loin… »

Des débuts timides

Si le succès est au rendez-vous, la production prévoit en effet d’étendre la formule à d’autres villes de France. A quelques mois du lancement, le démarrage est toutefois timide, et la petite salle de 25 couverts du bar n’a pas encore affiché complet en raison de ce nouveau partenariat. Rien qu’en ce vendredi soir, seuls un tiers des clients présents dans le bar sont venus regarder la série, les autres mangeant entre amis avec, en guise de bruit de fond, les dialogues entre les acteurs du feuilleton marseillais.

« C’est très aléatoire : il y a eu des soirs où on a eu peut-être six personnes, et c’est monté jusqu’à 15, estime Grégory Martin. Mais c’est l’hiver, les vacances, les gens ne sortent pas forcément… Quand la production nous a contactés en octobre, on a hésité à attendre pour lancer ce concept à la belle saison. Et on s’est dit que non, mieux valait le faire maintenant. C’est très bien pour nous que ça monte crescendo, ça nous laisse le temps de nous organiser, prendre nos marques, notamment côté logistique. »

L’épisode n’est pas encore fini qu’Anne-Marie, Samantha et Isabelle se donnent déjà un autre rendez-vous. Les trois nordistes, ravies, ont prévu de se retrouver dans ce même bar, ce mardi, pour se rendre ensemble à la conférence sur la série à la bibliothèque l’Alcazar, en présence du réalisateur…