Un graffiti de Jean de La Fontaine retrouvé au château de Chambord?

HISTOIRE Le graffiti était caché dans un des loggias du monument dont les travaux ont débuté en 1519...

Clémence Apetogbor

— 

Le château de Chambord
Le château de Chambord — GILE MICHEL/SIPA

Le château de Chambord a-t-il révélé un nouveau secret ? En ce début d’année, aurait été repéré un graffiti signé d’un certain… Jean de La Fontaine. C’est ce qu’indique la direction du château contacté par 20 Minutes. Ce graffiti, gravé dans le tuffeau blanc, pierre calcaire tendre, était jusqu’ici passé inaperçu.

Caché dans un des loggias du monument dont les travaux ont débuté en 1519, le graffiti découvert le mois dernier par un employé chargé de la surveillance du lieu intrigue aujourd’hui les conservateurs de Chambord. Les conservateurs n’ont pour l’heure pas réalisé de comparaison entre ce graff et les écrits du poète français et authentifier le graffiti.

Victor Hugo, auteur et aussi graffeur

Le site, qui compte déjà nombre de graffitis anciens, a notamment vu Victor Hugo laisser une trace de son passage dans la région.

Une trace dont il parle dans une de ces correspondances datée de 1825. « J’ai visité Chambord. Vous ne pouvez vous figurer comme c’est singulièrement beau. Toutes les magies, toutes les poésies, toutes les folies même sont représentées dans l’admirable bizarrerie de ce palais de fées et de chevaliers. J’ai gravé mon nom sur le faîte de la plus haute tourelle », écrit l’auteur des Misérables à son ami et poète Saint-Valry.

>> A lire aussi : Des touristes mettent le feu à une cheminée du château de Chambord pour se réchauffer

Une pratique qui, à l’époque déjà, n’était pas un geste autorisé, souligne Virginie Berdal, chargée de conservation au château de Chambord.

Pour rappel, la «dégradation intentionnelle» d'un monument est passible d'une amende de 3.750 euros.