Seine-et-Marne: La douane a retrouvé «Les Choristes» de Degas volé il y a neuf ans à Marseille

BONNE NOUVELLE Vendredi, la douane a retrouvé une œuvre d’Edgar Degas dérobée fin 2009 à Marseille dans la soute d’un bus garé sur une aire de Seine-et-Marne…

C.B. avec AFP

— 

Détail des Choristes, de Degas.
Détail des Choristes, de Degas. — Photo Rmn / H. Lewandowski / rmn / afp

Une bonne surprise. La douane a découvert vendredi dans la soute d’un bus garé sur une aire de Seine-et-Marne une œuvre d’Edgar Degas, dérobée fin 2009 à Marseille.

Les douaniers ont alors saisi le tableau et demandé une expertise du musée d'Orsay « afin d’en confirmer l’authenticité ». « Les premiers éléments de l’expertise permettent d’affirmer qu’il s’agit bien de l’œuvre recherchée », précisent les deux ministères.

Une œuvre précieuse

La ministre de la Culture Françoise Nyssen s’est réjouie de « cette heureuse redécouverte d’une œuvre précieuse appartenant aux collections nationales, dont la disparition représentait une lourde perte pour le patrimoine impressionniste français ».

Le 31 décembre 2009, Les Choristes, appelé également Les Figurants, avait disparu, sans qu’aucune trace d’effraction ne soit constatée.  La Réunion des Musées nationaux avait affirmé que le tableau avait une valeur de 800.000 euros. Le personnel du musée marseillais avait, lui, fait état d’une valeur de « 30 millions d’euros », mais le parquet avait invoqué une « confusion ». Interrogé sur le sujet, le musée d’Orsay a expliqué ne pas communiquer sur les chiffres : « Ce sont des valeurs d’assurances et ça c’est incommunicable. »

Retrouvé dans un bus

Ce tableau qui ressemble au pastel d’Edgar Degas de 32 sur 27 cm de 1877 a été découvert dans la soute d’un bus d’un bus garé sur l’aire de Ferrières, en Seine-et-Marne, vendredi soir lors d’un contrôle. Il représente un groupe de choristes en costumes chantant sur une scène d’opéra.

Aucun des passagers du bus n’a revendiqué la propriété du tableau, et personne n’a été placé en garde à vue, a précisé la douane. « C’est une belle histoire si effectivement ce sont nos Choristes. Nous terminons l’expo Degas ce week-end à Orsay, c’est le centenaire de sa mort. Et en 2019, on aura une magnifique expo Degas à l'Opéra et ce tableau nous aurait manqué affreusement. Donc s’il était confirmé que c’est bien celui-ci, on en serait ravis », a commenté le musée. On a hâte d’apprendre son origine exacte.