«Les coups, les humiliations, ça vous abîme»... Thierry Beccaro raconte son passé d'enfant battu

CONFIDENCES L’animateur de « Motus » revient sur son passé d’enfant battu dans « Je suis né à 17 ans… »…

L.Be.
— 
Thierry Beccaro Enregistrement des Grands du Rire en 2015.
Thierry Beccaro Enregistrement des Grands du Rire en 2015. — PJB/SIPA

Thierry Beccaro brise le silence. L’animateur de Motus revient sur son passé d’enfant battu dans le livre Je suis né à 17 ans… (Ed. Plon). Il raconte de nombreuses scènes de violence dont une, « qui dépasse l’imaginable » : une dispute entre ses parents dégénère, son père pointe un fusil sur sa mère.

>> A lire aussi : «Un jour, une candidate de Motus était hypnotisée, elle me regardait avec amour», raconte Thierry Beccaro

« Dès qu’il [son père] est sous l’emprise de l’alcool, ce qui est très fréquent, le moindre prétexte, une note, un regard ou un geste, suffit pour entraîner un véritable déluge de gifles et de coups », écrit Thierry Beccaro dans ce témoignage. Il revient sur cette enfance traumatisée dans une interview à Paris Match ce jeudi et offre un regard chargé d’optimisme.

« Ce que j’ai vécu me motive »

« J’ai eu cette chance de basculer vers la lumière. Ce livre n’a d’intérêt que si on le prend dans son ensemble et pas si on s’attarde seulement sur mes blessures d’enfance. Je voulais montrer ce qu’est la résilience, comment on peut se reconstruire malgré tout et aussi faire comprendre aux gens que les petites gifles, les coups, les humiliations, les phrases maladroites que l’on reçoit quand on est enfant, ça vous abîme et ça donne des adultes fragilisés », explique-t-il avant d’insister sur son optimisme.

« Ce que j’ai vécu me motive pour apporter du bonheur aux gens, leur donner le sourire. » Avec ce livre, il souhaite dénoncer « l’omerta sur la maltraitance subie par les enfants ».