«On est mort ensemble», Gérard Depardieu parle de son amitié avec Johnny Hallyday

ANECDOTE L'acteur était l’invité de « Quotidien »…

L.B.

— 

Gérard Depardieu au Festival de Venise le 6 septembre 2017

Gérard Depardieu au Festival de Venise le 6 septembre 2017 — Maria Laura Antonelli/AGF/SIPA

« Je me souviens, on est mort une fois. » Gérard Depardieu s’est confié sur son amitié avec Johnny Hallyday sur le plateau de Quotidien mardi sur TMC. Le mythique acteur français a surpris le public de Yann Barthès en racontant une anecdote plutôt privée.

>> A lire aussi : Une pichenette à Bruel, un tacle à Hallyday... Gérard Depardieu est en forme

« 48 heures de coma »

« On était tombé sur un abruti qui nous avait filé une dose de "Brown Sugar", du sucre brun qui était une sorte d’héroïne à la con, et puis comme on était un peu des abrutis –parce que Johnny était comme moi, on avait parfois des absences dans la tête –, on a sniffé ce machin et… 48 heures de coma. Ils nous ont shootés, et on est mort ensemble », se souvient Gérard Depardieu.

« Et on s’est réveillé, et j’étais villa Montmorency, chez Sylvie Vartan. Et puis, comme si de rien n’était, on s’est souvenu de rien, c’est le toubib qui nous a dit : vous vous rendez compte d’où vous venez ? » conclut-il provoquant l’hilarité autour de lui.

« elle va en chier, la Laeti­cia »

Dans la même émission, le comédien a commenté la polémique sur le testament du chanteur. « C’était couru, c’est pas bien ce qu'il se passe. Je connais Laura, je connais David, qui habi­tait pas loin d’ailleurs rue du Cherche-Midi, il faut lais­ser », a réagi Gérard Depar­dieu qui a pris la défense des deux aînés de Johnny. « Ça va être long, elle va en chier, la Laeti­cia ! (…) C’est certai­ne­ment pas David ni Laura qui veulent média­ti­ser cette affaire. Je trouve ça triste pour certaines person­nes… Qu’on en arrive à ce point alors que Johnny n’en avait rien à foutre de tout ça. »

Laura Smet et David Hallyday contestent son testament qui les déshériterait au seul profit de sa veuve Laeticia.