Le Louvre présente au public ses œuvres spoliées de la Seconde Guerre mondiale

ART Ce lundi, la ministre de la Culture restituera aux ayants droit une œuvre spoliée pendant la Seconde Guerre mondiale…

Emma Ferrand

— 

Le musée du Louvre expose des œuvres spoliées pendant la Seconde Guerre mondiale.
Le musée du Louvre expose des œuvres spoliées pendant la Seconde Guerre mondiale. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA
  • La ministre de la Culture Françoise Nyssen restituera ce lundi après-midi une œuvre spoliée pendant la Seconde Guerre mondiale aux ayants droit, les héritiers d’un couple de Juifs allemands.
  • Une œuvre MNR (Musées nationaux récupération) est une œuvre ayant été pillée par le régime nazi.
  • Aujourd’hui, le Louvre possède 1 752 œuvres MNR et en expose certaines.

De nouvelles œuvres ont été dévoilées au grand public entre les murs du Musée du Louvre à Paris (Ier arrondissement), dans l’aile Richelieu. Ce lundi après-midi, la ministre de la Culture  Françoise Nyssen viendra découvrir cette exposition, après avoir restitué le Triptyque de la crucifixion, un tableau de Joachim Patenier, aux ayants droit de ses propriétaires, un couple de juifs allemands. Ces derniers avaient quitté la France, où ils s’étaient réfugiés en 1938, pour partir aux Etats-Unis. Les descendants de ce couple ont retrouvé dans leurs photos de famille un cliché justifiant que le tableau appartenait à leurs ancêtres.

Le musée du Louvre a exposé 31 tableaux dans une salle spécifique. Dans cette pièce, un panonceau raconte l’histoire de ces œuvres MNR (Musées nationaux récupération), qui ont été volées pendant la guerre. Dans les galeries du parcours permanent du musée, 76 autres tableaux ont été ajoutés. Sous chacun d’eux, une mention particulière précise leur origine.

C’est quoi, une œuvre MNR ?

Vous en avez quelque peu entendu parler si vous avez vu le film Monuments Men, réalisé par George Clooney en 2014. Une œuvre MNR est une œuvre qui a été spoliée par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Entre 1940 et 1945, près de 100 000 biens ont été pillés en France ou vendus de force puis transférés en Allemagne. Parmi eux, de nombreuses œuvres d’art ont été dérobées. En 1944, la Commission de récupération artistique est créée pour tenter de les retrouver et de les restituer à leurs propriétaires d’origine. Jusqu’en 1949, plus de 61 000 objets ont été retournés. Plus de 45 000 d'entre eux ont été rendus aux héritiers directs des victimes, et les 13 000 biens n’ayant pas été réclamés ont été vendus, pour la plupart. L’administration a conservé 2 143 objets qui ont été enregistrés sur des inventaires dits de « récupération ».

Aujourd’hui, le Louvre possède 1 752 œuvres MNR, dont 807 tableaux. Parmi eux, 296 sont gardés sur place, les autres sont dispatchés dans d’autres musées en France. La commission d’indemnisation des victimes de spoliation (CIVS) créée en 1999 et le ministère de la Culture travaillent ensemble pour déterminer l’origine de ces œuvres, de façon à savoir lesquelles ont été spoliées par les nazis. Ils tentent ensuite de retrouver l’identité des propriétaires au moment du pillage, puis restituent l’œuvre aux ayants droit. Depuis 1951, plus de 50 peintures ont été rendues.