Mennel Ibtissem lors des auditions à l'aveugle de la saison 7 de «The Voice».
Mennel Ibtissem lors des auditions à l'aveugle de la saison 7 de «The Voice». — Franck Castel/TV/ Bureau233

TELEVISION

VIDEO. «The Voice»: La production prend «un temps de réflexion» pour décider de l'avenir de Mennel Ibtissem dans l'émission

La candidate qui, samedi, a offert un moment d’émotion avec sa reprise de « Hallelujah », a été rattrapée par ses tweets problématiques au sujet des attentats…

Il y a quelques mois, après que l’affaire Gilbert Rozon a éclaté, M6 avait dû remonter entièrement les numéros déjà enregistrés de La France a incroyable talent pour que le juré québécois n’apparaisse pas à l’antenne. TF1 devra-t-elle en faire de même pour que Mennel Ibtissem ne figure plus dans les émissions de The Voice restant à diffuser ? La candidate, qui a fait forte impression samedi avec sa reprise de Hallelujah, s’est retrouvée dans la tourmente après que certains de ses tweets ont été exhumés, notamment par des sites de la fachosphère.

>> Lire aussi : L'association des victimes de l'attentat de Nice «choquée» par les tweets d'une candidate de «The Voice»

Dans l’un de ces messages, publié quelques heures après l’attentat à Nice le 14 juillet 2016, elle écrivait : « C’est devenu une routine, un attentat par semaine Et toujours pour rester fidèle, le "terroriste" prend avec lui ses papiers d’identité. C’est vrai que quand on prépare un sale coup, on oublie surtout pas de prendre ses papiers. #PrenezNousPourDesCons. »

Ce mercredi, la jeune artiste a fait amende honorable sur son compte Instagram : « Le soir des attentats de Nice, j’avais de la famille sur la promenade des Anglais et j’étais choquée, bouleversée, et ne comprenais pas pourquoi cet attentat n’avait pas pu être empêché par les autorités. Ces messages étaient l’expression d’une peur que je partageais seulement, à cette époque, avec mes amis. Je regrette profondément ces messages. Deux ans après, j’ai mûri et je mesure le manque de réflexion de ces messages. Je comprends que ces messages choquent et je m’en excuse. »

« Nous sommes en train d’étudier cette situation complexe »

L’affaire pourrait en rester là. A moins que TF1 et ITV Studios – qui produit The Voice – en décide autrement. Le Parisien révèle ainsi que Mennel Ibtissem a été convoquée mardi pour une réunion de crise à Paris. « Nous nous sommes expliqués de vive voix avec [elle]. Elle a exprimé ses regrets profonds et présenté des excuses. Nous sommes en train d’étudier cette situation complexe et sensible qui nécessite un temps de réflexion », a déclaré la société de production à l’AFP.

« Nous avons découvert les messages dimanche, comme le grand public. Nous avons alors voulu étudier la situation intelligemment et ne pas prendre de décisions précipitées sans avoir tous les éléments », a, de son côté, affirmé la chaîne à Télé Loisirs.

La jeune chanteuse devrait au moins apparaître dans l’étape qui suit les auditions à l’aveugle, celle de « l’audition ultime » - qui a été créée pour cette saison 7 – et peut-être dans celle des « duels » (le nouveau nom des « battles »). Des épreuves qui ont d’ores et déjà été tournées et qui devraient donc être sensiblement remaniées si TF1 et ITV Studios décidaient de disqualifier Mennel Ibtissem. Dans le cas où elle aurait été sélectionnée pour les émissions en direct, il faudrait repêcher un autre candidat ou une autre candidate et expliquer cela à l’antenne. Et ça, c’est une autre chanson…