Le philosophe Michel Onfray
Le philosophe Michel Onfray — IBO/SIPA

CULTURE

Le philosophe Michel Onfray annonce avoir été victime d'un AVC

Le diagnostic a été confirmé par une IRM après plusieurs examens…

Le philosophe Michel Onfray, qui donne des conférences à Deauville (Calvados) dans le cadre de son université populaire, a annoncé avoir été victime d’un AVC le 27 janvier et qu’il se soignait à Paris, dans une vidéo en ligne visionnée ce mardi par l’AFP.

« C’est ce qui explique, c’est ce qui excuse mon absence aujourd’hui à Deauville », a dit le philosophe, qui a entamé le 21 janvier un cycle de 14 conférences de deux heures au Centre international de Deauville (CID), une salle de 1.500 places.

Des « problèmes de perception », de « champ visuel »

Le diagnostic a été confirmé par une IRM après plusieurs examens, a précisé Michel Onfray, qui a expliqué avoir été victime d’un malaise le samedi 27 janvier en descendant du train à la gare Saint-Lazare à Paris.

« Je me soigne, ça se passe bien » et « je suis entre de bonnes mains dans un hôpital parisien », a assuré le philosophe en soulignant que l’AVC n’a pas affecté sa « faculté de pensée, de réflexion, d’analyse ». L’accident s’est traduit, selon lui, par des « problèmes de perception », de « champ visuel ».

« Je ne suis atteint que sur le bord supérieur gauche », a-t-il détaillé. « Les analyses sont faites pour poser un bon diagnostic ». « Très vite je reviens » et « ça repart comme en l’an 40 », a-t-il encore assuré.

Michel Onfray a trouvé refuge à Deauville pour donner ses conférences après avoir été, selon lui, « éjecté » de Caen, où il officiait depuis 2002.