Les Smashing Pumpkins visent le tribunal

— 

Le groupe de rock américain The Smashing Pumpkins, emmené par le chanteur Billy Corgan, entamera le 22 mai à Paris (Grand Rex) une série de concerts qui marquera sa reformation sept ans après sa séparation, a annoncé mardi le promoteur du spectacle parisien.
Le groupe de rock américain The Smashing Pumpkins, emmené par le chanteur Billy Corgan, entamera le 22 mai à Paris (Grand Rex) une série de concerts qui marquera sa reformation sept ans après sa séparation, a annoncé mardi le promoteur du spectacle parisien. — Jorge Leal AFP/Archives

Trop, c’est trop. Les Smashing Pumpkins, actuellement sous contrat avec Warner, portent plainte contre leur ancienne maison de disques, Virgin Records, pour utilisation abusive du nom et de la musique du groupe dans des campagnes de pub, en l’occurrence pour Amazon et Pepsi.

«On s’est battu pour obtenir le droit de contrôler la façon dont notre musique est utilisée et éviter de telles situations d’exploitation commerciale stupide, a pesté le leader du groupe, Billy Corgan, qui refuse d’être considéré comme un «artiste consommable». «Honnêtement, c’est frustrant d’être traité ainsi par un label avec qui le groupe a eu un succès fou.»

Exploitation?

Pour lui, Virgin a «de manière irréparable, blessé le groupe et sa réputation auprès de ses fans».
 
Les Smashing Pumpkins demande à Virgin Records de leur reverser l’intégralité des profits obtenus grâce à ces publicités.