Bergues: Le Beffroi de « Bienvenue chez les Ch’tis » sera enfin rénové

PATRIMOINE Nationalement connu grâce au film de Dany Boon, le beffroi de Bergues, en piteux état, était fermé au public depuis cinq mois…

Mikaël Libert

— 

Le beffroi de la ville de Bergues (59) va enfin pouvoir être rénové.
Le beffroi de la ville de Bergues (59) va enfin pouvoir être rénové. — M.Libert / 20 Minutes
  • Classé à l’Unesco, le Beffroi de Bergues tombe en ruine.
  • Un million d’euros est nécessaire pour effectuer les travaux.
  • La somme a été rassemblée grâce aux dons de particuliers et au mécénat privé.

Une star sur le retour. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le beffroi de la ville de Bergues, dans le Nord, dépérissait pourtant depuis de nombreuses années. Malgré de film de Dany Boon, «  Bienvenus chez les Ch’tis », qui a offert à l’édifice une notoriété inespérée, la mairie peinait à trouver les financements pour effectuer les lourdes réparations. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les fonds ont été réunis et les travaux vont commencer.

Infiltrations d’eau, fissures, poutres qui se déchaussent

Depuis 2008, toute la France connaît le beffroi de Bergues. Il a connu son heure de gloire au cinéma grâce à un enfant du coin, Dany Boon. Dans « Bienvenue chez les Ch’tis », on y voit l’acteur et réalisateur jouer le carillonneur pour conquérir le cœur de sa belle. Sauf que les images bien léchées sur grand écran cachaient une autre vérité : le bâtiment tombe en ruine. Infiltrations d’eau, fissures, poutres qui se déchaussent… En septembre dernier, la mairie a même dû prendre la décision d’arrêter de faire jouer le carillon.

>> A lire aussi : Luc Besson, réalisateur français le mieux payé devant Dany Boon en 2017

Pour redonner au beffroi une nouvelle jeunesse, il fallait trouver un million d’euros. En mai 2017, une campagne de mécénat populaire a été lancée, en partenariat avec la fondation du patrimoine avec pour objectif de réunir 40.000 euros. « Nous en sommes aujourd’hui à environ 21.000 euros, mais c’est tout de même un succès », se félicite Cédric Carton, agent de développement touristique de Bergues. Un engouement populaire mitigé donc, malgré appel aux dons lancé par Dany Boon en personne.

Mécénat, subventions

Peu importe, le solde de la somme ayant été trouvé par d’autres moyens : « Nous avons 150.000 euros de la fondation Total et des subventions du département et de l’État. La ville participe aussi », poursuit l’agent. Même l’ancien député-maire de Dunkerque, Michel Delebarre, a mis la main à la poche. « On ne peut pas dire si Dany Boon a donné en tant que particulier, assure Cédric Carton. En tout cas il ne l’a pas fait en tant que mécène mais il a offert des scénarios dédicacés de Bienvenue chez les Ch’tis ».

>> A lire aussi : La cité minière de «Bienvenue chez les Ch'tis» va être réhabilitée

Le protocole d’accord pour les travaux a été signé, jeudi. « Il va y avoir une phase préparatoire d’environ un mois pour un chantier qui doit durer neuf mois », explique l’agent. On peut donc espérer entendre le carillon sonner à nouveau d’ici à la fin 2018.