Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
SOCIETEJulie Gayet voudrait un «Time's Up» français contre les violences sexuelles

Violences sexuelles: Julie Gayet envisage une déclinaison française de «Time's Up»

SOCIETE
Ce mardi sur CNews, l’actrice et productrice a annoncé que plusieurs réalisatrices l’ont contactée pour tenter de créer une collecte de fonds pour aider juridiquement les victimes…
Julie Gayet à Cannes le 17 mai 2017.
Julie Gayet à Cannes le 17 mai 2017. - NIVIERE/VILLARD/SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Bientôt, un Time’s Up français ? Julie Gayet a annoncé ce mardi que des réalisatrices envisagent de lancer en France une collecte de fonds pour aider juridiquement les victimes de harcèlement sexuel, à l’image du dispositif qui a été lancé début janvier outre-Atlantique sous l’impulsion de professionnelles du cinéma.

« Time’s up qui offre la possibilité de prendre un avocat pour des femmes qui seraient victimes de harcèlement, dans toutes les couches sociales, j’ai trouvé ça formidable. Et pourquoi ne pas le faire en France ? Il y a plusieurs réalisatrices qui sont venues me voir, qui y réfléchissent : est-ce qu’on peut y arriver, est-ce qu’il y a moyen de le faire ? » a interrogé Julie Gayet sur CNews.

« Ça nous est arrivé à toutes »

« Toutes les femmes ont été confrontées à des harceleurs (…), ça nous est arrivé à toutes », a estimé l’actrice et productrice qui précise que ce projet viserait à « lever des fonds pour pouvoir donner une aide juridique ».

Interrogée sur la nécessité de dénoncer en les nommant les « Weinstein français », elle a répondu : « Je ne sais pas s’il faut citer des noms, en réalité il faut dire qu’il y a des attitudes et des comportements qu’il faut changer. »

Sujets liés