Scott Baio accusé d'agression sexuelle par l'une de ses partenaires de la série «Charles s'en charge»

FAITS DIVERS Les faits remonteraient aux années 1980, en marge du tournage de la sitcom américaine à succès...

F.R.

— 

Le comédien Scott Baio a publiquement soutenu la candidature de Donald Trump à la Maison Blanche. Ici, il s'exprime lors de la convention républicaine à Cleveland, le 18 juillet 2016.
Le comédien Scott Baio a publiquement soutenu la candidature de Donald Trump à la Maison Blanche. Ici, il s'exprime lors de la convention républicaine à Cleveland, le 18 juillet 2016. — SIPANY/SIPA

Dans les années 1980, Scott Baio incarnait le rôle-titre de la sitcom Charles s’en charge, diffusée en France à l’époque sur TF1. Son personnage était un garçon au pair qui veillait sur les enfants de la famille Pembroke, dont l’une des filles était incarnée par Nicole Eggert, alors adolescente.

Samedi, la comédienne a sous-entendu sur Twitter que l’acteur l’aurait agressée au moment du tournage « Demandez à Scott Baio ce qu’il s’est passé dans son garage, alors que j’étais mineure. Dégueulasse [« creep »] », a-t-elle écrit, rebondissant sur le tweet d’un internaute qui n’était pas directement lié à ce sujet.

« Je me suis assis à ton côté pendant que tu pleurais »

Le comédien Adam Carl, a confirmé en répondant à Nicole Eggert : « Quand j’ai travaillé sur Charles s’en charge en 1988, je me suis assis à ton côté pendant que tu pleurais au sujet de ce trou du cul abuseur. Je sais que tu dis la vérité et je suis aussi heureux de te voir révéler cela publiquement. »

Scott Baio a répondu à ces accusations en confirmant qu’il a eu un rapport sexuel avec Nicole Eggert mais qu’elle était majeure. Et de poster un document - un scénario dédicacé – censé prouver qu’« elle avait déjà plus de 18 ans » au moment des faits.

Dans un long message posté sur Facebook, Scott Baio accuse Nicole Eggert de « mentir délibérément » et avance que « son objectif est de se faire de la publicité ».