J'ai pris des roustes à «Dragon Ball FighterZ» exprès pour vous briefer

JEUX VIDEO Très attendu par les fans du manga d'Akira Toriyama, le jeu «Dragon Ball FighterZ» sort le vendredi 26 janvier sur PS4 et Xbox One...

Romain Gouloumes
— 
Les fans de jeux de combat, et plus particulièrement de la licence Marvel vs Capcom, ne devraient pas être dépaysés.
Les fans de jeux de combat, et plus particulièrement de la licence Marvel vs Capcom, ne devraient pas être dépaysés. — S. Leblanc

Si t’es pas Vegeta, tu l’auras dans le baba. Le jeu de combat Dragon Ball FighterZ sort aujourd’hui sur Xbox One et PS4, mais les plus impatients, et ceux qui l’avaient précommandé, ont déjà pu se faire les poings la semaine dernière lors des journées de bêta ouverte. Tous les autres partent donc avec un nuage magique de retard.

Histoire de ne pas finir à terre en moins de temps qu’il n’en faut pour hurler « Kaméhaméha », j’ai pris quelques roustes, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, chez nos confrères de Jeux Vidéo Magazine. Pour reprendre leurs mots, ils « poncent le jeu » depuis une bonne semaine. Le combat était donc inégal, mais, camarades débutants, vous devriez trouver là de quoi garder la tête et la manette hautes.

1er conseil : construire une équipe solide

Chaque combat oppose deux équipes de trois personnages. « Pour débuter, prévient Arnaud de Keyser, journaliste et notre coach du jour, misez sur les héros les plus connus. Sangoku, évidemment, est le plus polyvalent. Vegeta et Trunks aussi. » On oublie les faire-valoir comme Krilin, Ten Shin Han ou Yamcha, même si celui-ci s’avère très rapide. Ceux qui ont le goût de la contradiction pourront incarner Boo, le personnage préféré d’Arnaud. « Il est assez déstabilisant et fait très mal. » Et de le démontrer dans la seconde. Bien maniée, la boule de guimauve enchaîne les combos avec la même facilité qu’elle avalait les chocolats dans le célèbre dessin animé.

2e conseil : Martelez les boutons de frappe

Pas besoin d’apprendre les combinaisons de coups par coeur, la plupart des combos sont automatiques. A l’écran, même en faisant n’importe quoi, le déferlement de frappes et d’explosion est aussi grisant que spectaculaire. Notre senseï ajoute : « Le jeu est clairement orienté sur l’attaque. D’ailleurs, tous les personnages partagent les mêmes types de coups, sauf les spéciaux. » Les super-attaques, déclenchables en réalisant une combinaison à base de tour de cercle et d’un bouton de tranche, demandent un peu plus de pratique.

3e conseil : Faire confiance aux chopes (mais pas trop)

D’une simple pression sur les boutons de la tranche droite (sur une manette de PS4), cette technique permet de lancer une succession de coups. Il y en a deux au choix : la première est rapide, la seconde plus lente mais imparable. « Très pratique au début, la manipulation devient plus difficile à placer contre des adversaires aguerris », me glisse Arnaud, entre deux claques.

4e conseil : Faire tourner son équipe

Comme Didier Deschamps en plein match, le joueur peut changer de combattant à tout moment. Les coéquipiers peuvent aussi surgir pour compléter une attaque en cours. Le plus dur reste d’y penser quand on est concentré à s’épargner une défaite trop cinglante. Le champion de Jeux Vidéo Magazine maîtrise la technique sur le bout des doigts : « En gérant bien les changements, tu peux considérablement rallonger les combos et préserver tes héros. » Car oui, les personnages en retrait récupèrent également de la vie.

5e conseil : « Scotty, téléporte-moi »

Pour en avoir fait les frais, un joueur expérimenté est capable de démolir une barre de vie en un seul et long enchaînement. La personne en face n’a pas grand-chose à faire, sinon espérer en sortir vivante. Sauf à placer une téléportation. Le personnage se retrouve littéralement dans le dos de l’ennemi. De quoi renverser un match… si l’adversaire ne l’utilise pas à son tour.

On doit bien l’admettre, ces quelques conseils ne suffiront certainement pas à vous sauver la face contre un super saiyan. D’après Arnaud de Keyser, il faut bien une semaine avant de maîtriser les premiers aspects du jeu. Estimez-vous heureux : à la différence des personnages de Dragon Ball, vous n’aurez pas besoin de réunir les 7 boules de cristal pour ressusciter et demander une revanche.