«Destination Eurovision»: La Côte d'Azur en position de force pour la finale

CONCOURS Parmi les huit chansons finalistes de l’émission de France 2, quatre sont interprétées par des artistes originaires des Alpes-Maritimes. « 0.6. represent » à l’Eurovision ?...

Fabien Randanne

— 

Lisandro Cuxi, les Madame Monsieur, Louka et Max Cinnamon, candidats de Destination Eurovision.
Lisandro Cuxi, les Madame Monsieur, Louka et Max Cinnamon, candidats de Destination Eurovision. — GILLES SCARELLA - FRANCE TV
  • La finale de Destination Eurovision sera diffusée en direct sur France 2, le samedi 27 janvier, dès 21h.
  • Parmi les huit chansons finalistes, quatre sont interprétées par des artistes venus des Alpes-Maritimes.

Lorsque la liste des candidats à Destination Eurovision a été révélée, beaucoup ont fait remarquer qu’on y retrouvait de nombreux anciens participants de The Voice ou The Voice Kids. Ils étaient sept au total. En revanche, bien peu ont noté la forte proportion d’artistes venus de la Côte d’Azur. Six ont fait le voyage depuis la Riviera, soit un tiers des artistes en lice…

Seuls deux n’ont pas décroché leur billet pour la finale du concours de France 2 qui, rappelons-le, servira à désigner l’interprète qui défendra les chances tricolores en finale de l' Eurovision à Lisbonne (Portugal), le 12 mai prochain. L'Azuréenne Mélanie Di Pietrantonio, alias Noée, et l’Antibois Clément Bighelli, alias Sweem, ont ainsi dû remballer leurs espoirs pour cette année. Penchons-nous sur les quatre autres qui ont connu un sort plus favorable.

Lisandro Cuxi a remporté la première demi-finale, celle du 13 janvier, avec une petite longueur d’avance sur ses acolytes. Il est l’un des principaux favoris de cette édition de Destination Eurovision. Celui qui a gagné The Voice l’an passé est arrivé à Cannes (Alpes-Maritimes) à l’âge de 9 ans. Né à Lisbonne en 1999, Lisandro se verrait bien glaner le trophée de l’Eurovision dans sa ville natale, avec sa chanson Eva


Le duo Madame Monsieur a, lui, gagné, la deuxième demi-finale, du 20 janvier, avec Mercy, une chanson mêlant chanson française et électro. Jean-Karl Lucas est originaire d’Amiens (Somme)… à un millier de kilomètres de Vence (Alpes-Maritime), d’où vient sa partenaire Emilie Katt. Ils sont eux aussi de sérieux prétendants à la victoire. Leur morceau - coup de cœur de l’auteur de ces lignes - est une bulle d’émotion sans sensiblerie.

Max Cinnamon s’est classé juste derrière les Madame Monsieur avec sa chanson Ailleurs. Le benjamin de la compétition - il a 16 ans - est né au Royaume-Uni, mais il vit depuis cinq ans avec sa famille à Nice (Alpes-Maritimes). Destination Eurovision est sa première télé. La chance du débutant lui sourira-t-elle ?

Le Mantonnais Louka s’est quant à lui qualifié le même soir que Lisandro Cuxi. Et il a eu chaud puisqu’il était cinquième des classements des jurés internationaux et francophones, alors qu’il n’y avait que quatre places qualificatives. Au classement général, sa moyenne était supérieure à celles de Noée, quatrième du jury international, et Ehla, quatrième du jury francophone. Autrement dit, il se trouve en position d’outsider à l’approche de la finale de Destination Eurovision.

Cette finale sera diffusée en direct le samedi 27 janvier sur France 2, dès 21h. Les téléspectateurs pourront voter pour la chanson qu’ils veulent voir concourir sous la bannière française à l’Eurovision. Décideront-ils de faire briller un talent azuréen ?