«Destination Eurovision»: Neuf chansons pour quatre places en finale

CONCOURS Samedi, dès 21 h, sur France 2, neuf candidats se disputeront les quatre dernières places qualificatives pour la finale de « Destination Eurovision ». « 20 Minutes » a assisté à l’enregistrement et vous livre ses impressions sur les chansons de chaque artiste…

Fabien Randanne

— 

Les candidats de la deuxième demi-finale de «Destination Eurovision» : Lucie Vagenheim, Sarah Caillibot, Max Cinnamon, June The Girl, Sweem, Igit, Jane Constance (devant Igit), les Madame Monsieur Jean-Karl Lucas et Emilie Satt, Nassi.
Les candidats de la deuxième demi-finale de «Destination Eurovision» : Lucie Vagenheim, Sarah Caillibot, Max Cinnamon, June The Girl, Sweem, Igit, Jane Constance (devant Igit), les Madame Monsieur Jean-Karl Lucas et Emilie Satt, Nassi. — GILLES SCARELLA /FTV

Qui rejoindra Lisandro Cuxi, Emmy Liyana, Malo’ et Louka en finale de Destination Eurovision ? Réponse ce samedi soir, dès 21h, sur France 2, avec la deuxième demi-finale au cours de laquelle neuf artistes s’affronteront avec leurs chansons inédites. Quatre d’entre eux seront qualifiés par six jurés, dont Amir, Isabelle Boulay et Christophe Willem, pour la finale en direct du 27 janvier. Les téléspectateurs pourront alors voter pour désigner l’interprète qu’ils souhaitent voir défendre les chances tricolores à l’Eurovision en mai prochain.

20 Minutes, qui a assisté à l’enregistrement de cette demi-finale a rencontré les candidats en coulisses et s’est amusé à attribué des notes à leurs chansons. Ces évaluations ne révèlent en rien le résultat final.

  • Lucie Vagenheim chante My World

Notre note: 7/10. Finaliste de The Voice l’an passé, Lucie présente son premier single. Un morceau dansant, qui fait penser aux chansons pop qu’on peut entendre dans les sélections suédoises pour l’Eurovision. La jeune chanteuse, pleine de dynamisme, tombe cependant un peu trop dans les aigus.

Elle a dit en coulisses : « Participer à l’Eurovision, c’est un rêve de petite fille. Je regarde le concours depuis que je suis toute petite. »
Les trois mots que Lucie a choisis pour désigner sa chanson : « Partage. Amour. Confiance. »

  • Madame Monsieur chante Mercy

Notre note : 9.5/10. La chanson évoque l’histoire, vraie, d’un bébé né sur un bateau de secours aux migrants l’an passé, mais elle ne verse jamais dans les bons sentiments gnangnan. Ce duo électro est d’une classe dingue (on imagine déjà le public international s’écrier : « So French ! »), le morceau dansant et planant avec un refrain qui s’accroche à la mémoire.


Ils ont dit en coulisse : «Les migrants sont des gens, qui ont une histoire. Celle de Mercy nous a touchés, on a écrit le morceau en mars, juste après sa naissance. Notre chanson n’est pas politique. On n’apporte pas de solution. »

Les trois mots que les Madame Monsieur ont choisi pour désigner leur chanson : « Positive. Espoir. Humanité. »

  • Jane Constance chante Un jour j’ai rêvé

Notre note : 5.5/10. La voix de la gagnante de The Voice Kids est toujours aussi touchante, mais sa ballade, qui sonne très Disney, pourrait avoir du mal à exister sur la scène de l’Eurovision.

Elle a dit en coulisses : « J’ai senti que le public a été touché par ma chanson. Le message que j’aimerais passer à l’Eurovision est qu’il faut se battre pour un monde meilleur. »
Les trois mots que Jane a choisis pour désigner sa chanson : « Espoir. Persévérance. Rêve. »

  • Nassi chante Rêve de gamin

Notre note : 6.5/10. La chanson est efficace, difficile de ne pas avoir la bougeotte en l’écoutant. Mais Nassi, habitué à écrire des textes pour d’autres – dont Kendji Girac – n’est pas encore très à l’aise sur le devant de la scène. Il a opté pour une chorégraphie, l’effort est louable, mais manque de fluidité et d'aisance.

Il a dit en coulisses : « Le monde est de plus en plus triste, je pense qu’on a aussi besoin de musique pour sourire. Je veux représenter les gens, s’ils s’identifient à travers moi, tant mieux ! »

Les trois mots que Nassi a choisis pour désigner sa chanson : « Rêve. De. Gamin. »

  • Igit chante Lisboa Jérusalem

Notre note : 8.5/10. L’ex-candidat de The Voice (il était dans la même promo qu’Amir) offre une jolie proposition scénographique. Lorsqu’il chante sa valse, il est habité comme un Jacques Brel. Igit assume son univers d’artiste un brin bohème, une esthétique très française qui peut faire mouche à l’international.

Il a dit en coulisses : « Ma prestation a un côté "français" totalement assumé. Les clichés sont là où on veut les voir. Ma prestation me ressemble. Si je ne me qualifie pas pour la finale, je serais resté fidèle à moi-même. »

Les trois mots qu’Igit a choisis pour désigner sa chanson : « Amour. Voyage. Envie. »

  • Max Cinnamon chante Ailleurs

Notre note : 4.5/10. Max est le benjamin de la compétition et s’en sort plutôt très bien pour une première télé. S’il a écrit lui même sa chanson, il lui manque peut-être un peu d’expérience pour se lancer sur l’impressionnante scène de l’Eurovision. 

Il a dit en coulisses : « C’est un peu incroyable pour moi de jouer ma musique en passant directement de ma chambre à ce plateau. »

Les trois mots que Max a choisis pour désigner sa chanson : « Rythmée. Joyeuse. Aaaah.»

  • Sarah Caillibot chante Tu me manques

Notre note : 6/10. Sarah Caillibot interprète sa chanson, qu’elle a écrite et composé, avec intensité. Quitte à en faire trop. Cela correspond sans doute à l’image que se fait le public international des chanteuses françaises. Nous, on est client, mais on pressent que cela peut-être clivant.

Elle a dit en coulisses : « J’avais écrit cette chanson après un chagrin d’amour. C’est la ritournelle qui l’a fait naître. Ensuite, elle est restée dans un tiroir. »

Les trois mots que Sarah a choisis pour désigner sa chanson : « Amour. Manque. Sincérité. »

  • Sweem chante Là-haut

Notre note : 6.10. Vocalement, Sweem assure. Cependant, son morceau manque d’un gimmick qui lui permette de vraiment se démarquer. Et ça, en finale de l'Eurovision, ça ne pardonne pas.

Il a dit en coulisses : « Je pense me démarquer en étant moi-même. C’est une vraie expérience humaine que je vis là. »

Les trois mots qu’il a choisis pour désigner sa chanson : « Cœur. Sincérité. Remise en question. »

  • June The Girl chante Same

Notre note : 7.5/10. Depuis qu’un extrait de son morceau pop a été dévoilé, June The Girl est l’une des chouchoutes des fans de l’Eurovision. La chanson et l’artiste plaisent au public étranger, c’est déjà un bon point. Interprété dans son intégralité, Same confirme son efficacité.

Elle a dit en coulisses : « L’Eurovision me fait penser aux Hunger Games. »

Les trois mots que June The Girl a choisi pour désigner sa chanson : « Sombre. Liberté. Espoir. »

Les quatre chansons que 20 Minutes qualifierait pour la finale sont donc celles de Madame Monsieur, Igit, June The Girl et Lucie Vagenheim.