Hommage à Johnny et France Gall, Daphné Bürki, nouvelle salle… A quoi vont ressembler les Victoires de la Musique 2018 ?

MUSIQUE La mort de France Gall a bouleversé le planning de la cérémonie qui aura lieu dans un mois...

Emma Ferrand

— 

Juliette Armanet est nominée aux Victoires de la musique dans la catégorie Album révélation
Juliette Armanet est nominée aux Victoires de la musique dans la catégorie Album révélation — Jacques Witt/SIPA

Les ombres de Johnny Hallyday et France Gall planeront forcément sur la 33e édition des Victoires de la Musique qui se tiendra le 9 février prochain. Alors que la cérémonie est encore en pleine préparation, on en a appris un peu plus sur son déroulement, mardi soir, quand ont été dévoilés les artistes nommés dans les douze catégories.

Pour la première fois, la cérémonie aura lieu à la Seine musicale, à Boulogne-Billancourt. Pour la première fois également, Daphné Bürki présentera l’émission qui, comme d’habitude, sera diffusée en direct sur France 2 et sur les ondes de France Inter, à partir de 20h50.

Des hommages aux grands de la chanson française

Cette année, la chanson française a vu de grands noms disparaître. Les producteurs de l’émission ont donc prévu d’insérer dans leur programme de déjà plus de trois heures des hommages à Johnny Hallyday et France Gall. « Le programme est en train de bouger, mais c’est difficile à organiser car les événements sont très récents », explique Natacha Krantz, présidente des Victoires de la Musique. En revanche, il n'y aura pas, à proprement parlé, d'hommage chanté à Jeanne Moreau. Pas le temps...

Daphné Bürki ajoute : « C’est une année musicale très forte, on a perdu de grands artistes. Pour ce qui est de l’hommage, on en parle, mais on ne s’attendait pas à ces deux disparitions, on se l’est pris dans la gueule ».

Des artistes timides mais excités

Du côté des artistes nommés dans les catégories Révélation, c’est une réelle surprise de faire partie de la liste des Victoires de la Musique. Intimidés par l’événement et à la fois fiers d’y participer pour la première fois, ils sont conscients que ce concours est une aubaine pour leurs carrières. Pour Juliette Armanet, nommée dans la catégorie Album révélation, « c’est un passage qui peut être important dans la vie d’un artiste. C’est un gros gros cadeau bonus dans une carrière, mais aussi une espèce d’adoubement de la part de la profession ».

Eddy De Pretto, qui concoure dans la catégorie Révélation scène, a quant à lui ressenti à la fois « la folie et l’incroyable » lorsqu’il a appris sa nomination par son label : « Il vous faut une belle histoire ? Et bien j’étais en train de marcher sur l’avenue Voltaire quand j’ai reçu l’appel. J’en ai pleuré de joie ».

Si l’enjeu est de taille, ces deux artistes ne se sentent pourtant pas si stressés, du moins à l’heure actuelle. « Je le prends comme un jeu, donc je suis serein. Il faut juste profiter de l’instant, et s’amuser pendant la prestation », partage Eddy De Pretto. « C’est une compétition, on ne va pas se mentir. Mais je ne ressens pas cette impression, puisque les gens avec qui je concoure ont des styles très différents du mien », indique Juliette Armanet.

>> A lire aussi : Victoires de la musique 2018: Et les nommés sont...

Une première pour Daphné Bürki

Jeune recrue du service public, Daphné Bürki s’est vu confier cette année un nouveau grand projet : celui de présenter les Victoires de la Musique. « J’étais liquéfiée, émotionnée, lorsque Caroline Got (directrice exécutive de France 2, ndlr) m’a proposé cette mission. Et puis, après une belle nuit blanche, je l’ai appelée et lui ai dit oui. » Natacha Krantz est fière de ce choix : « Daphné incarne bien la chaîne, c’est une passionnée, elle aime les artistes et a beaucoup d’humour. Les artistes sont stressés lors de cette soirée. Elle va pouvoir amener de la légèreté. »

L’animatrice et journaliste est sur son petit nuage. Elle-même surexcitée par l’événement, elle n’a qu’une envie : que les artistes « s’éclatent sur scène ». Pour cette 33e édition, Daphné Bürki souhaite dynamiser la cérémonie avec un vrai show à l’américaine.

>> A lire aussi : Daphné Bürki, maîtresse de cérémonie des Victoires de la musique 2018 sur France 2

Le prix de la chanson originale décerné par le public

Jusqu’au 8 février prochain, à 20 heures, les internautes peuvent voter pour élire la chanson originale de l’année. A noter que la cérémonie pourra être également suivie sur les réseaux sociaux en direct, notamment sur Facebook, Twitter mais aussi YouTube. Tout au long de la soirée, les artistes partageront leurs impressions en coulisses via les stories sur le compte Instagram des Victoires.