Emmanuel Macron annonce la création d'un Centre Pompidou à Shanghai

DECLINAISON Le musée parisien mène une politique d’ouverture à l’international, avec également des projets en Espagne, Corée et Belgique...

20 Minutes avec AFP
— 
Le Centre Pompidou, de nuit, à Paris.
Le Centre Pompidou, de nuit, à Paris. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Lors de sa visite en Chine, le président français Emmanuel Macron a annoncé qu’un partenariat entre la France et la Chine avait été conclu pour la création d' un Centre Pompidou d'art contemporain​ à Shanghai. Un protocole d’accord avait été signé à l’été 2017 avec le groupe public chinois West Bund Group, avec une ouverture au public envisagée pour début 2019 et une place importante accordée à l’art contemporain chinois.

>> Macron en Chine: Eco, climat et Corée du Nord au programme de la visite d'Etat du président

Le musée parisien, qui possède l’une des plus importantes collections d’art contemporain au monde, mène une intense politique d’ouverture à l’international. Le concept de « Centre Pompidou provisoire » est testé depuis mars 2015 à Malaga, en Espagne, et pour cinq ans. Un projet d’implantation à Séoul a été annoncé en 2016, et un espace devrait également être créé à Bruxelles en 2020.

>> Le Centre Pompidou a 40 ans: Et si le musée polémique ouvrait ses portes aujourd’hui?

Le Louvre a lui aussi entamé son développement international, il est impliqué dans l’ouverture aux Emirats arabes unis du Louvre Abu Dhabi qui expose des œuvres de musées français : Pompidou, Guimet, Quai Branly, Orsay… Le Louvre, premier prêteur, a en effet cédé l’utilisation de sa « marque » pour trente ans et six mois moyennant une redevance de 400 millions d’euros. Macron avait inauguré ce Louvre d'Abu Dhabi en novembre.