VIDEO. Mort de France Gall: «Avec ses chansons, elle a marqué plusieurs générations», explique Fabien Lecoeuvre

DISPARITION « Ses chansons font partie du répertoire national, et que l’on soit fan ou pas, on a tous quelque chose de France Gall en nous »...

Hakima Bounemoura

— 

France Gall sur le plateau du «Grand journal» en 2012.
France Gall sur le plateau du «Grand journal» en 2012. — FRANCOIS GUILLOT/AFP

« France Gall a rejoint le paradis blanc ». C’est par ces mots que les Français ont appris, ce dimanche matin, le décès de la chanteuse, à l’âge de 70 ans. Ella elle l’a, Il jouait du piano debout ou encore Musique, ses tubes ont marqué des générations entières, des années 60 jusqu’en 2015, année du triomphe de la comédie musicale Résiste. Aujourd’hui, ses chansons résonnent encore, notamment chez les quadras, bercés dans les années 80 par ses nombreux tubes.

>> A lire aussi : Dix tubes qui ont marqué la chanson française

Fabien Lecoeuvre, spécialiste de la chanson française, raconte comment la chanteuse a réussi à s’imposer et à se réinventer, année après année.

« Ses chansons ont accompagné la vie des Français »

« Sa disparition soudaine laisse un vide chez beaucoup d’entre nous. Décennie après décennie, France avait su s’adresser aux gens, se réinventant et évoluant avec son temps », explique le spécialiste de la variété française. « Ses chansons ont accompagné la vie des Français. Elles font partie du répertoire national, et que l’on soit fan ou pas, on a tous quelque chose de France Gall en nous ».

La chanteuse, qui avait commencé sa carrière dans les années 60, avait pris un nouveau virage dans les années 70 après sa rencontre avec Michel Berger. « Puis il y a eu les années 80, Starmania et son lot de tubes que l’on fredonne encore aujourd’hui (…) Au final, elle a marqué trois générations entières de Français », expliquz Fabien Lecoeuvre.

Un héritage énorme « comme celui de Johnny »

L’hommage rendu à Johnny Hallyday, autre icône de la chanson française décédé le 6 décembre dernier, « était exceptionnel ». « France mériterait d’avoir autant les honneurs du public », estime le chroniqueur. « Mais Johnny, lui, avait su d'abord imposer sa personnalité, là où France Gall, avec Michel Berger, ont préféré mettre en avant leur œuvre », reconnaît Fabien Lecoeuvre.

>> A lire aussi : Avec Michel Berger, elle formait «l'un des couples les plus mythiques de la chanson française»

« France Gall n’était pas une star qui adorait être dans la lumière. Elle était discrète, elle avait une vie simple. Avec Michel Berger, elle cultivait la vie de Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Et c’est ça aussi qui plaisait aux gens ».