«Destination Eurovision»: Mercy, née sur un navire de secours aux migrants inspire une chanson au duo Madame Monsieur

MUSIQUE L'une des dix-huit chansons candidates au télécrochet qui désignera le représentant (ou les représentants) de la France à l'Eurovision raconte l'histoire vraie d'une enfant née en mars sur un bateau humanitaire...

Fabien Randanne

— 

Le 21 mars 2017, à le navire humanitaire «Aquarius» entre dans le port de Catane (Italie) pour le débarquement de 945 personnes secourues en Méditerranée.
Le 21 mars 2017, à le navire humanitaire «Aquarius» entre dans le port de Catane (Italie) pour le débarquement de 945 personnes secourues en Méditerranée. — Giovanni ISOLINO / AFP

« Je suis née ce matin, je m’appelle Mercy. Au milieu de la mer, entre deux pays, Mercy. C’était un long chemin et maman l’a pris. Elle m’avait dans la peau, huit mois et demi. » En mai, ce refrain résonnera peut-être à Lisbonne (Portugal) lors de la finale de l’Eurovision si le duo Madame Monsieur est choisi pour représenter la France.

Cette chanson, intitulée Mercy, est forte en symboles puisqu’elle raconte l’histoire vraie d’un bébé né le 21 mars lors d’une opération humanitaire menée par SOS Méditerranée. La petite Mercy a ainsi vu le jour « à bord de l’Aquarius qui entrait dans le port de Catane [Italie] pour le débarquement de 945 personnes secourues en Méditerranée, explique ce mardi l’association sur les réseaux sociaux. Sa maman avait fait la traversée seule. Son papa était encore en prison en Libye. Nous n’avons pas eu de nouvelles depuis. »

« Cette chanson montre qu’il y a toujours de l’espoir, même quand tout semble perdu »

Grégory Leclerc, journaliste de Nice-Matin qui se trouvait sur le bateau lors de la naissance de l’enfant avait immortalisé les premiers instants de Mercy. « Une fille de 3,7 kg, magnifique. Sa maman, venue du Nigéria, Taiwo, se porte bien », écrivait-il avant de confier que le capitaine de l’Aquarius avait signé « non sans émotion » l’acte de naissance. SOS Méditerranée expliquait alors qu’elle était la quatrième petite fille à naître à bord de ce bateau.

Cette histoire émouvante relayée par plusieurs médias a donc inspiré un morceau à Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, qui forment le duo Madame Monsieur. « Mercy est une chanson qui nous tient particulièrement à cœur, ont-ils écrit lundi sur leur page Facebook. C’est une chanson positive qui montre qu’il y a toujours de l’espoir même quand tout semble perdu, tant qu’on sait garder un peu d’humanité. »

La version intégrale de Mercy sera présentée le 20 janvier, lors de la diffusion de la deuxième demi-finale du télécrochet Destination Eurovision sur France 2 a annoncé le duo, toujours sur Facebook. Madame Monsieur sera en compétition face à huit autres candidats afin de décrocher l’une des quatre places qualificatives pour la finale. Cette dernière sera diffusée le 27 janvier, en direct, et les téléspectateurs pourront voter pour leur chanson favorite. Celle qui s’imposera défendra les chances françaises lors de la finale de l'Eurovision, le 12 mai.