Yassine Balattar, victime d’un article de «Marianne», déprogrammé dans plusieurs villes

DOMMAGES COLLATÉRAUX « Marianne » a publié un portrait à charge de l’humoriste le 15 décembre…

L.B.

— 

Yassine Belattar
Yassine Belattar — SIPA

EDIT du 26 décembre : Cette information a depuis été démentie par les salles devant accueilir le spectacle de Yassine Bellatar ainsi que par les producteurs. Yassine Bellatar maintient que certaines dates ont été annulées à cause de l'article de Marianne.

Plusieurs villes ont déprogrammé Yassine Belattar, humoriste à l’affiche du Théâtre de l’Atelier pour son spectacle Ingérable. En cause ? Un portrait à charge publié par Marianne le 15 décembre dernier. Sous le titre, « Yassine Belattar, faux clown et vrai danger », Martine Gozlan le décrit comme une sorte de nouveau Dieudonné antisémite, un humoriste « shooté à un néoracisme qui rêve d’occuper le haut du pavé contestataire ». Selon la journaliste, « l’humoriste entretient le déni de l’islamisme comme le discours sur "les Blancs" et les autres ».

Déprogrammé de Marseille, Nancy, Sausheim et Bordeaux

Yassine Belattar annonce ce vendredi sur Twitter et Facebook que son spectacle a été déprogrammé des villes de Marseille, Nancy, Sausheim et Bordeaux.

« Clown triste même trop triste… Mesdames et messieurs c’est avec beaucoup de tristesse que je vous annonce les dommages collatéraux de mes prises de positions récentes. Certains tourneurs ont décidé de céder à une image sulfureuse dont je suis victime ces dernières semaines à la suite d’un article mensonger », écrit-il sur Facebook.