Julien Doré: Le chanteur est-il devenu l'artiste «crossover» de la chanson française?

MUSIQUE Une tournée qui s’achève ce mercredi soir à l’AccorHotels Arena, quatre albums en dix ans de carrière, désigné meilleure artiste masculin en 2015, Julien Doré semble au sommet de sa carrière…

Antoine Irrien

— 

Julien Doré sacré artiste masculin de l'année aux 30e Victoires de la musique le 13 février 2015

Julien Doré sacré artiste masculin de l'année aux 30e Victoires de la musique le 13 février 2015 — Bertrand Guay AFP

Il est loin le temps où le jeune candidat de 24 ans débarquait à Nouvelle Star avec son ukulélé, sa casquette vissée sur la tête et sa moustache. Depuis son premier album Ersatz, sorti il y a déjà dix ans, Julien Doré réalisé un petit bout de chemin. Il va conclure sa tournée triomphale & vous mercedi soir à Bercy et en direct sur TMC. Il est même devenu l’un de ces artistes crossover français, arrivant à toucher toutes les générations en même temps.

Parce que bon. On peut dire que le mec avait mal commencé. Il a quand même failli se faire recaler des castings d’une émission dont il sort victorieux quelques mois plus tard. 20 minutes vous dit pourquoi tout le monde peut, en théorie, adorer Julien Doré.

  • Parce qu’il est plutôt sympa et assez drôle

On connaît Julien Doré pour son autodérision et son humeur pas vraiment désagréable. Et ça a commencé sur les tournages de Nouvelle Star, où le jeune homme se montrait plutôt blagueur, et même un peu perché. Julien Doré ne se prenait pas vraiment au sérieux. Epingles et barrettes dans les cheveux, le public a rapidement adopté son style de « petit con talentueux qu’on aime bien ».

Pourtant, le chanteur est souvent la cible de critiques sur les réseaux sociaux. En cause, ses chansons seraient trop souvent des déclarations d’amour, des appels au sexe, ou encore des paroles un peu « cucul la praline ». Face à cela, il préfère faire du Julien Doré. C’est-à-dire répondre par la dérision la plus totale. C’est pourquoi on s’est permis de faire un petit top 3 de ses meilleurs tweets.

  • Parce qu’il est auteur-compositeur-interprète

Julien Doré s’est d’abord révélé dans la qualité de ces interprétations sur les primes de M6 faisant de lui le champion de France des reprises. Celle de Lolita que l’on doit à notre chère Alizée lui a souvent valu quatre bleus de la part du jury et son premier single.

Un an après l’émission, le natif d’Alès (Gard) sort un premier album intitulé Ersatz. S’il n’en écrit pas tous les morceaux, il y participe grandement. Ce qui l’amène, au fur et à mesure, à écrire et à composer la plupart de ses textes pour les disques suivants - Bichon (2011), LOVE (2013), puis & (2016). Il en vient aussi à collaborer avec de grands noms de la chanson française de Françoise Hardy à Yvette Horner.

Et depuis 2009, Julien Doré enchaîne les distinctions. Cette année-là, il reçoit le trophée de Paris Match pour l’artiste de l’année, un NRJ Music Award pour sa chanson Les limites, une Victoire de la musique dans la catégorie album révélation pour Ersatz et pour le meilleur vidéo-clip. En 2014, le magazine GQ le nomme « musicien de l’année », tout comme la radio France Bleu. En 2015, c’est la consécration avec la récompense d'« artiste interprète masculin » aux Victoires de la musique. Et cette année, il a remporté un Globe de Cristal et le prix RTL de l'album de l'année pour &.

  • Parce qu’il a le look bébé

Passé d’ado au look carrément décontracté à celui de rockeur puis celui de dandy, Julien Doré a aussi bien grandi. Sa dernière évolution en date, c’est cette longue crinière qu’il a laissée pousser jusqu’en bas du dos, les jeans de plus en plus slims et les vestes en jeans ou en cuir.

En même temps, pour chanter Sublime & Silence avec une bande de motards ou danser avec Pamela Anderson, mieux vaut être bien équipé. Il aime aussi les vestes avec des loups, « parce que les loups sont présents dans le Mercantour, là où j’ai écrit et enregistré mon dernier album », explique-t-il à Culturebox.

  • Parce qu’on ne va pas s’emballer non plus

On a hésité à titrer cet article : « Julien Doré meilleur artiste français de tous les temps et adulé de tous (sauf les cons) », puis on s’est dit : attention à ne pas s’emballer non plus. Disons qu’il fait partie de ces artistes français du moment, bien dans son temps et ses baskets.

Après la mort de Johnny Hallyday, beaucoup ont imaginé qui pourrait lui succéder au titre d’idole nationale, et on a trouvé… personne. On a regardé du côté des Charles Aznavour et Véronique Sanson, Jean-Jacques Goldman et Françis Cabrel, voire Patrick Bruel ou Yannick Noah. Aucun n’est assez crossover, multigénérationnel ET ancré dans son époque, populaire ET pointu dans son genre, bête de scène ET poète, intimidant ET accessible, comme l’était notre Johnny. Du coup, certains ont pensé à Julien Doré…

L’avenir nous dira s’il est taillé pour l’aventure. En attendant, c’est Eddy de Pretto, l'une des révélations et espoir de la nouvelle chanson française en cette fin d’année 2017 qui se chargera de la première partie de Julien Doré ce soir à l'AccorHotels Arena. C’est beau, les talents qui en font découvrir de nouveaux.