Lyon: Après une annulation et une version raccourcie, la Fête des lumières a rallumé le feu

ÉVÉNEMENT La ville de Lyon a dressé lundi soir le bilan de cette édition qui s’est achevée dimanche…

Elisa Frisullo

— 

Lyon, le 6 décembre 2017. La place Bellecour transformée en jardin végétal lors de la Fête des lumières 2017. Lancer le diaporama
Lyon, le 6 décembre 2017. La place Bellecour transformée en jardin végétal lors de la Fête des lumières 2017. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • Environ 1,8 million de visiteurs ont assisté à la Fête des lumières entre jeudi et dimanche soirs.
  • Les touristes étrangers ont de nouveau été fidèles au rendez-vous.

On est loin des trois millions de visiteurs qui, en 2014 encore, se pressaient dans les rues pour découvrir Lyon transformée en gigantesque cité de lumières. Mais après une édition 2015 annulée et une version 2016 raccourcie en raison de la menace terroriste, la Fête des lumières, qui s’est achevée dimanche soir, semble avoir réussi à séduire en masse le public.

D’après le bilan de l’édition 2017 présentée par la Ville de Lyon, 1,8 million de visiteurs ont déambulé entre Rhône et Saône pendant les quatre soirs de la fête. Parmi les scénographies les plus plébiscitées par le public, les spectateurs ont été nombreux aux Terreaux à venir découvrir Enoha et son chat facétieux plonger dans les grandes scènes du cinéma.

Retour en force des touristes étrangers

Les expérimentations étudiantes et la narration de la légende équestre Balaha, aux théâtres antiques de Fourvière, ont également attiré des milliers de spectateurs. Belle surprise de cette édition, Bellecour, transformée en un jardin végétal très poétique, a été plébiscitée par de nombreux visiteurs, ravis de pouvoir flâner dans une ambiance intimiste sur cette immense place, habituellement difficile à animer.

Le théâtre antique de Fourvière pendant la Fête des lumières
Le théâtre antique de Fourvière pendant la Fête des lumières - C. Girardon / 20 Minutes

Parmi les visiteurs accueillis entre Rhône et Saône, la mairie s’est félicitée du retour en force des touristes étrangers, les Italiens, Espagnols, Suisses, Anglais et Allemands en tête. « 22.587 personnes ont été accueillies au pavillon de l’office du tourisme place Bellecour au cours des quatre journées, dont 45 % de visiteurs étrangers », précise la municipalité lyonnaise.

>> A lire aussi : Dans la peau d’un touriste à la Fête des Lumières

La Fête des Lumières a beau s’être achevée dimanche, il en restera quelques traces jusqu’à la fin de l’année. Le public pourra en effet voir et revoir, chaque soir, Rayonnement, la scénographie signée Laurent Langlois et Daniel Knipper qui continuera d’être projetée jusqu’au 29 décembre sur les façades du Grand Hôtel-Dieu.