EN DIRECT. Hommage à Jean d’Ormesson: «Un être de clarté»... Le président a rendu hommage à l'écrivain et académicien…

LIVE Revivez l'hommage national à Jean d'Ormesson...

L.B.

— 

Un hommage national est rendu à l'écrivain et académicien Jean D'Ormesson le 8 décembre 2017.
Un hommage national est rendu à l'écrivain et académicien Jean D'Ormesson le 8 décembre 2017. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

L'ESSENTIEL

  • L’académicien Jean-Marie Rouart prononcera l’éloge de son ami immortel. 
  • Emmanuel Macron présidera un hommage national à Jean d'Ormesson à l'hôtel des Invalides à Paris.
  • La dépouille de Jean d'Ormesson sera incinérée «plus tard» dans l'intimité, a confié sa famille 

A LIRE AUSSI

>> Hommage «national» pour Jean d’Ormesson, «populaire» pour Johnny Hallyday, quelles différences?

>> Cinq choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Jean d'Ormesson

 

13h10: Fin de l'hommage national à Jean d'Ormesson, «un être de clarté»

Emmanuel Macron a rendu un hommage littéraire et musical vendredi midi à l'écrivain et Académicien Jean d'Ormesson, décédé en début de semaine à 92 ans, qu'il a qualifié d'«être de clarté», qui n'était superficiel que «par profondeur». Le président a déposé sur son cercueil «un simple crayon, le crayon des enchantements».

 

13h02: Un hommage apprécié par les internautes

« Quel hommage rendu à Jean d'Ormesson, quelle classe, quelle dignité.» Plusieurs téléspectateurs et internautes ont pris non pas leur plume mais leur clavier pour saluer l'hommage national à Jean d'Ormesson, et l'éloge du président de la République.

 

12h50: Le cercueil de Jean D'Ormesson quitte les Invalides

Le cercueil de l'écrivain et académicien sort de la cour d'honneur des Invalides porté par les gardes républicains et suivi par la famille et le couple présidentiel, sur un air de violon joué par Renaud Capuçon.

12h45: L'hommage se poursuit en musique

Après que la marche funèbre et la Marseillaise aient retenti dans la cour des Invalides, l'hommage national à Jean D'Ormesson se poursuit avec un Concerto pour piano de Mozart, interprété par le pianiste Karol Beffa.

 

12h40: Le crayon des enchantements

Après avoir lié l'oeuvre de Jean d'Ormesson, « une relation particulière avec les Français et avec vos lecteurs», à celles de Montaigne, Diderot, La Fontaine ou Chateaubriand, Emmanuel Macron a terminé son éloge en déposant un crayon sur le cercueil de l'écrivain, « le crayon des enchantements».

 

«Du moins puis-je vous rester fidèle en déposant sur votre cercueil ce que vous avez voulu y voir : un simple crayon, le crayon des enchantements. Qu'il soit aujourd'hui celui de notre immense gratitude et de notre souvenir».

 

12h35: «C'est cette clarté qui d'abord nous manquera»

Dans un discours très littéraire, Emmanuel Macron a comparé Jean d'Ormesson à «un long été auprès duquel nous nous sommes chauffés avec gourmandise». Avant de continuer : «La France est ce pays complexe où la gaieté et l'allégresse furent un jour frappés d'indignité. On y vit une absence de sérieux. Jean d'Ormesson était de ceux qui nous rappelait que la légèreté n'est pas le contraire de la profondeur. Il était superficiel par profondeur».

12h30: « Un égoïste passionné par les autres»

«Il n'était pas un lieu, pas une circonstance que sa présence n’illuminât, déclare le président. Il semblait né pour donner aux mélancoliques le goût de vivre et aux pessimistes celui de l'avenir. Ce fut un égoïste passionné par les autres.»

12h20: L'éloge funèbre du président a commencé

Emmanuel Macron a ouvert son hommage par un extrait du Journal d'André Gide: «Jean d'Ormesson fut ce long été auquel pendant des décennies nous nous sommes réchauffés avec gourmandise et gratitude. Cet été fut trop court».

12h15: Le cercueil de Jean d'Ormesson arrive au son des tambours

Porté par des gardes républicains, le cercueil de l'Académicien est entré dans la cour des Invalides au son des tambours, et un silence de recueillement parmi l'assistance.

 

12h05: Le Président est arrivé aux Invalides

Après avoir écouté la Marseillaise, le Président a passé en revue les troupes accompagnée de la ministre des Armées Florence Parly, puis salué la famille de Jean d'Ormesson, ainsi que les membres du gouvernement et personnalités politiques présents.

11h50 : La cour des Invalides se remplit

Fin de la cérémonie religieuse, la famille et les proches rejoignent la centaine de personnes déjà présente dans la cour des Invalides, en présence également de la Garde républicaine.

 

11h40: Des détails sur l'hommage national

Les invités ont jusqu'à 11h50 pour se rendre dans la cour d'honneur des Invalides, avant l'arrivée du Président de la république et de son épouse. Selon Le Figaro, Emmanuel Macron passera en vue les troupes, puis saluera la famille, avant l'entrée du cercueil porté par des gardes républicains. Des proches prendront la parole et le Président prononcera un éloge funèbre. Le pianiste Karol Beffa et l'orchestre de la Garde républicaine joueront ensuite un concerto de Mozart.

11h05: L'hommage national à midi

L'hommage national sera rendu dans la cour d'honneur des Invalides en présence d'Emmanuel Macron qui présidera la cérémonie. 

10h56: Jean-Marie Rouart rend hommage à un «prosateur» de génie

Selon Le Figaro, l'éloge funèbre a été prononcée par l'académicien Jean-Marie Rouart qui a évoqué un «prosateur» de génie qui aimait la douceur de vivre et le bonheur.

10h50: Un hommage national, qu'est-ce que c'est exactement?

Ce type de cérémonie n’est pas ouvert au public, a forcément lieu aux Invalides, ou bien au Panthéon, et doit être publié au Journal officiel. Le cercueil est drapé d’un étendard tricolore et le Président doit prononcer un discours. 

10h42: Le cercueil de Jean d'Ormesson traverse la nef

Le cercueil de Jean d'Ormesson, habillé du drapeau français, traverse la nef. Il est encadré par la Garde républicaine. 

10h35: Les invités commencent à entrer dans la cour d'honneur des Invalides

François Fillon a été aperçu par un journaliste du Figaro. Des admirateurs commencent également à s'amasser. 

 

10h29: Franz-Olivier Giesbert très touché avant la cérémonie

 

 

10h25: La cérémonie religieuse s'apprête à débuter

L'académicien Jean-Marie Rouart prononcera l'éloge de son ami immortel disparu au début de la semaine à l'âge de 92 ans. «Jean d'Ormesson est un écrivain. C'est aussi une star, un monument national», écrivait Jean-Marie Rouart. «Aristocrate mais républicain, de droite mais attiré par la gauche, écrivain mais lorgnant sur la politique, privilégié mais ayant perdu un château historique (le château de Saint-Fargeau), il réconcilie les Français avec leurs contradictions», notait avec justesse l'auteur d'Avant-guerre.

10h13: Nicolas Sarkozy et François Hollande attendus

Parmi les invités figureront deux anciens président de la République: Nicolas Sarkozy qui a dit pleurer «un ami» et François Hollande qui l'avait élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur.

10h: «Et moi qui m'imaginais devoir vivre pour toujours», les dernières lignes de l'écrivain

Écrivain jusqu’à son dernier souffle. « Et moi qui m’imaginais devoir vivre pour toujours, qu’est-ce que je deviens ? » La fille de Jean d'Ormesson a présenté jeudi soir sur France 5 les dernières phrases écrites par l’écrivain et académicien décédé dans la nuit de lundi à mardi. La mort qui l’attendait inévitablement semble avoir été très présente dans ses dernières pensées et écrits. 

 

09h57: Les Invalides accueille ce vendredi l'hommage national rendu à Jean d'Ormesson

Un hommage national doit être rendu vendredi à l'auteur d'Au plaisir de Dieu. Il débutera à 10h30 par une messe célébrée en la cathédrale Saint-Louis des Invalides à Paris. C'est l'académicien Jean-Marie Rouart qui prononcera l'éloge de son ami immortel disparu à l'âge de 92 ans. La cérémonie religieuse sera suivie à midi par un hommage national dans la cour d'honneur des Invalides présidé par le président Emmanuel Macron.