Mort de Johnny Hallyday: Le rockeur à la une de toute la presse française

REVUE DE PRESSE Sans surprise, tous les quotidiens français ont fait leurs gros titres de leurs éditions de ce jeudi. Sélection…

Fabien Randanne

— 

Quatre Unes de quotidiens datés du 7 décembre 2017, évoquant la mort de Johnny Hallyday.
Quatre Unes de quotidiens datés du 7 décembre 2017, évoquant la mort de Johnny Hallyday. — La Montagne / Nice Matin / Libération / 20 Minutes

Johnny, la bête de scène. Hallyday, l’idole des Français. Johnny Hallyday et sa « légende ». Ce jeudi matin, au lendemain de la mort de la star, les journaux présentent « le Taulier » sous toutes ses facettes. Son visage s’affiche en première page de tous les quotidiens du pays. Voici une petite sélection.

La une qui a été la plus partagée sur les réseaux sociaux est sans nul doute celle de Libération. Le quotidien, qui a un talent certain pour concevoir des premières pages très esthétiques a choisi une photo signée Raymond Depardon. En pages intérieures, le photographe explique qu’il l’a prise lors d’un concert en 1967 : « Je n’avais jamais vu cela, quelqu’un qui se mettait torse nu sur scène. (…) Il ne se déshabillait pas souvent et j’étais là au bon moment », raconte-t-il.

Pour notre édition papier et numérique, nous avons également choisi une photo de Johnny en concert. On le voit saisi en plein mouvement, sur la scène de L’Olympia, en 1962. Le titre retenu : « Gravé dans le rock ». Le service édition a hésité avec des clins d’œil a ses chansons : « Souvenirs, souvenirs », « Ce gars-là… » et « Requiem pour une idole ». C’est aussi la première fois en quinze ans d’existence que le bleu n’apparaît pas dans le logo de Une de 20 Minutes

Quelques uns des titres envisagés - et non retenus - par «20 Minutes» pour son édition du 7 décembre 2017.
Quelques uns des titres envisagés - et non retenus - par «20 Minutes» pour son édition du 7 décembre 2017. - Dalmas / Sipa / 20 Minutes

 

Le Monde a été le premier quotidien à dévoiler sa une (son bouclage décalé lui a permis de publier son édition dès mercredi après-midi). Il écrit que « l’idole française » aura été « la bande-son de plusieurs générations ».

Le Figaro a opté pour une photo de l’artiste sur scène, la tête penchée, auréolé de fumée. Johnny, comme une idole mystique. C’est ainsi que le journal dit « Adieu » au « trésor national ».

« Légendaire » s’étale en grand sur la une d’Aujourd’hui en France et de sa déclinaison locale dans la capitale, Le Parisien. Johnny apparaît souriant sur une photo récente et posée.

Du côté de la presse régionale, La Montagne, diffusé dans le Massif central, a sélectionné une photo en noir et blanc et en gros plan pour saluer « La légende Johnny ».

Johnny était « la dernière idole », pour La Voix du Nord. Une manière de distinguer la carrière sans pareil et l’aura unique du rockeur qui a séduit les foules au fil des décennies.

Sud Ouest a jeté son dévolu sur la même photo que celle choisie par son homologue nordiste. « Nos années Johnny » titre sobrement le quotidien qui écrit aussi que le rockeur « laisse la France orpheline ».

« Notre histoire » titre Nice-Matin, qui évoque aussi à la une l’angle local de certains des articles en pages intérieures. Johnny avait « un lien singulier » avec la Côte d’Azur.

A la Une de Ouest France, Johnny, « l’idole éternelle » pointe le ciel du doigt et du regard. La photo a été prise lors d’un concert à Nantes en 2009. « La star laisse en héritage de dizaines de tubes qui trotteront encore longtemps dans nos têtes », souligne le quotidien breton.

Enfin, même le quotidien sportif L'Equipe s'est mis au diapason. Pas de Johnny en photo à la une, mais une édition dont les titres sont autant de clins d'œil aux chansons de la star.