Louvre-Lens: Le jeune musée est un moteur culturel régional

TOURISME L’antenne lensoise du célèbre musée parisien s’apprête à fêter ses cinq ans…

Mikaël Libert

— 

Le musée du Louvre-Lens va fêter ses cinq ans.
Le musée du Louvre-Lens va fêter ses cinq ans. — M.LIBERT/20 MINUTES
  • Le Louvre-Lens est le troisième musée le plus visité de France hors région parisienne.
  • Une baisse du taux de chômage de 2,5 % a été notée sur la zone d’emploi de Lens-Liévin entre 2012 et mi-2017.

Joyeux anniversaire. Le musée du Louvre-Lens va fêter, le 4 décembre, ses cinq années d’ouverture. Les chiffres publiés à cette occasion montrent que l’endroit a su trouver et fidéliser son public. Au-delà de la seule fréquentation du musée en lui-même, une étude de Pas-de-Calais tourisme confirme que le Louvre-Lens est un véritable moteur culturel au niveau régional.

Près d’un demi-million de visiteurs par an

Inauguré en grande pompe le 4 décembre 2012, le Louvre-Lens avait, au cours de sa première année d’exploitation, frôlé le million de visiteurs. Un « effet de curiosité propre à tous les nouveaux musées », explique-t-on, modestement, à la direction de l’établissement. Si le nombre de visiteurs a nettement baissé les années suivantes, la moyenne de fréquentation annuelle, établie à 450.000 visiteurs, reste plus qu’honorable. Elle fait même du musée lensois le 3e plus visité de France hors région parisienne.

>> A lire aussi : Hollande veut abriter le patrimoine syrien à Liévin

Non seulement le Louvre-Lens fonctionne bien, mais force est de constater qu’il fait aussi les choux gras d’autres structures et du commerce local. Selon Euralens, association créée pour accompagner la mutation du territoire engendrée par l’arrivée du Louvre, les hôtels du périmètre Autour du Louvre-Lens (ALL) ont enregistré près d’un million de nuitées rien que pour l’année 2016. L’association note aussi une baisse du taux de chômage de 2,5 % sur la zone d’emploi de Lens-Liévin entre 2012 et mi-2017.

Les visiteurs du Louvre-Lens papillonnent dans la région

Un sondage de Pas-de-Calais tourisme, réalisé entre juin et septembre 2017 auprès de 735 visiteurs du musée, avance des résultats intéressants en termes de retombées économiques pour la région. Ainsi, en se basant sur la « dépense moyenne de référence par visiteur » (217 euros par personne en 2017), on arrive au chiffre de 134,6 millions d’euros de retombées depuis l’ouverture, en 2012.

Il est par ailleurs mentionné que 65 % des visiteurs du Louvre-Lens en profitent pour explorer d’autres sites ou villes de la région. Entre autres, les villes de Lille et Arras ou les musées de la Piscine à Roubaix, la villa Cavrois ou encore le mémorial de Vimy.